Journaux 1912/1940 Stefan Zweig

fd7d2317b1641cadab5b03ace89ad074.jpg

Quatrième de couverture

Les Journaux de Stefan Zweig s’étendent, coupés de longues interruptions, sur près de trente ans, et constituent par leur spontanéité un document irremplaçable, jusque-là inédit, un complément précieux au Monde d’hier, l’autobiographie que Zweig rédigea au Brésil en 1941 alors que, précisément, il n’avait plus ses Journaux sous la main. Dictés souvent par une réaction immédiate face à une situation ponctuelle, d’ordre privé ou politique, ils mettent en lumière des aspects inattendus de la personnalité de Zweig, par exemple son nationalisme au début de la Première Guerre mondiale. On y trouve des portraits en profondeur des plus célèbres de ses amis : Romain Rolland, Verhaeren, Rilke, Schnitzler, Richard Strauss. On y observe la vie quotidienne à Paris ou dans la Vienne artistique et intellectuelle du début du siècle, puis le naufrage de cette Europe brillante et « l’immense absurdité du massacre ». De New York au Brésil, puis à Londres, le chroniqueur de l’Age d’or européen, le pacifiste et l’humaniste de 1916, sombre ensuite dans un pessimisme désespéré qui le conduira au suicide.

Mon avis : je suis déçue par ses journaux, je m’attendais à des écrits plus personnels de Stephan Zweig. Dans ces journaux les 3/4 concernent la première guerre mondiale quasiment au jour le jour. Cela m’a profondément ennuyé. C’est plus la période de la seconde guerre mondiale qui m’intéresse, la pensée de l’auteur à cette époque là, sa pensée concernant la montée du nazisme….le pourquoi de son suicide. Les dernières pages sont remplies du désespoir de l’auteur éclairant ainsi son geste.

J’aime énormément les romans de cet auteur, ils sont tellement magnifiquement bien écrits, tellement Grand que je m’attendais à la même grandiosité au niveau de ses journaux.

Tant pis cela n’enlève en rien l’admiration que j’ai pour ce très grand écrivain

Ma note 5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s