Qui touche à mon corps je le tue – Valentine Goby

qui-touche-a-mon-corps-je-le-tue

Editions Folio

137 pages

 

Lecture commune mai/juin du forum Partage Lecture

 

Quatrième de couverture(source amazon)

 

Marie G. faiseuse d’anges, dans la cellue, condamnée à mort.

Lucie L. femme avortée, dans l’obscurité de sa chambre

henri D. exécuteur des hautes oeuvres, dans l’attente du jour qui se lève.

De l’aube à l’aube, trois corps en lutte pour la lumière, à la frontière de la vie et de la mort.

 

Mon avis :
Les mots écrits par Valentine Goby nous entraînent dans une farandole lugubre. Trois vies, trois êtres humains, un homme, deux femmes, leurs destins sont liés.

 

J’ai extrêmement apprécié cette lecture, en fait « Qui touche à mon corps je le tue » est un coup de coeur. J’ai découvert un auteur et continuerais à la lire.

Ce roman fait parti des livres qui vous enchaînent lors de la lecture, qui vous plonge dans la vie et surtout dans les pensées les plus profondes des protagonistes.

 

J’ai eu parfois les larmes aux yeux en lisant ces faits si durs, des mots qui tombent tel un couperet !

 

Lucie, Marie et Henri sont si maltraités par la vie, ils se croisent dans la mort, la douleur et le désespoir.

 

Ce livre est terriblement noir, aucune lueur d’espoir. Une société qui condamne, un arrière plan historique cruel.

 

« Qui touche à mon corps je le tue » est divisé en cinq partie : l’aube, midi, 16 heures, 22 heures, l’aube. Le livre se déroule donc sur vingt-quatre heures, il se clôturera par l’aube fatidique que Lucie espère, que Marie redoute et que Henri appréhende.

 

J’ai particulièrement aimé, non, j’ai adoré le style de l’auteur. Les phrases longues mettent tellement en évidence la douleur morale et physique de chacun.

J’ai aimé la manière dont l’auteur a su retranscrire les différentes douleurs , les trois douleurs qui appartiennent à son propre personnage.

 

Cette lecture a été très forte émotionnellement et un excellent moment de lecture.

 

Une lecture douloureuse qui nous immerge au tréfond de l’âme humaine. Ce livre qui n’est que douleur et il est passionnant.

 

Ma note 10/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s