Les larmes rouges-tome 1 – Georgia Caldera

georgia-caldera-les-larmes-rouges-1-rc3a9miniscences

éditions du Chat Noir

594 pages

 

editions-du-chat-noir.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.

Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.

Peu à peu, elle perd pied…

Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!

 

 

 

Mon avis :

J’ai découvert l’écrivain Georgia Caldera sur facebook, j’ai été attirée par sa sympathie et son univers. C’est donc tout naturellement que j’ai pré-commandé le tome 1 de « Les Larmes Rouges » en me fiant seulement à la couverture, sans lire la quatrième comme très souvent.

Dès le début j’ai adoré l’ambiance du livre, j’ai beaucoup apprécié le côté gothique et romantique de cette histoire de vampires.

Hormis Dracula, je n’aime pas les histoires de vampires, je trouve presque désolant tous ces livres qui paraissent avec des couvertures plus laides les uns que les autres, et j’ai par-dessus tout horreur de ces histoires d’amours vampiriques qui se passent de nos jours. Bref je n’aime pas du tout et j’ai bien l’impression d’être la seule mais cela est un autre sujet !

Donc là, je suis tombée sous le charme de l’univers de Georgia, sur l’univers gothique qui m’a rappelé le grand Edgar Allan Poe et enfin j’ai été totalement charmée par Henri, par Cornélia et par la relation entre Henri et Cornélia.

Je me suis régalée avec ce roman, tant par le style de l’auteur, les personnages et l’ambiance du livre. Henri est un personnage romantique qui reste longtemps dans l’esprit du lecteur un fois le livre fini et j’ai extrêmement hâte de pouvoir lire la suite.

Ce livre est mon premier roman de l’année 2012 et mon premier coup de cœur, un très grand coup de cœur et je vous invite à découvrir cet auteur de talent qu’est Georgia Caldera.

 

Le site de Georgia Caldera

http://www.georgiacaldera.com/

 

Divers-4476.JPG

Publicités

Un commentaire

  1. L’univers de cet auteure m’attire énormément, j’ai d’ailleurs celui-ci dans ma bibliothèque, à lire très prochainement ! Ton avis m’encourage en ce sens merci 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s