La couleur des sentiments – Kathryn Stockett

la couleur des sentiments

Lecture comme sur Livraddict, merci à Kalea

Quatrième de couverture

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.
Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même laisser un mot.
Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Mon avis :

Je suis ravie d’avoir enfin La couleur de sentiments. A force d’en attendre que du bien sur la blogosphère j’avais envie de le découvrir et de m’en faire ma propre idée. La lecture commune de ce livre sur Livraddict organisée par Kalea tombait à point.

Cette lecture a été une très belle lecture, un coup de coeur.

Nous sommes en 1962 à Jackson dans le Mississipi où les lois raciales sont appliquées. Les Noires servent les Blancs, ménage, cuisine, s’occuper des enfants et ont juste le droit de se taire, ni plus ni moins. Ils doivent être invisibles aux Blancs.

Pourtant beaucoup de tendresse unie les femmes noires aux enfants dont elles s’occupent et comme le dis Aibileen tout change lorsqu’ils deviennent adultes. Mais l’un d’entre eux ne suivra pas ce triste schéma, il s’agit d’une jeune fille, Miss Skeeter. Elle veut réunir dans un livre les témoignages des bonnes noires, leur relation avec leur patronne, la façon dont elles sont traitées, et leur vie tout simplement.

J’ai tout particulièrement apprécié la relation entre Aibileen et la petite Mae Mobley, très touchante et qui montre bien l’importance de cette bonne et tout l’amour qu’elle apporte à cette petite fille.

J’ai royalement déteste Miss Hilly, elle considère ceux et celles qui ne sont pas comme elle comme des moins que rien.

Après je ne vais pas vous raconter le livre, je vous invite à le découvrir, à vous le procurer au plus vite et  le lire.

Les avis des autres participant(e)s: (source blog de Kalea)

Kalea
– Félina
Walpurgis
Benny2104
Croc-Book
A-little-bit-dramatic
Pimousse4783
– Cerisia
– Lynn
Véro
– Can_diice
– JCV
– Barbouille
– Agnes
Marinette

Avenael

Publicités

10 réflexions sur “La couleur des sentiments – Kathryn Stockett

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s