Journal intime d’un arbre – Didier Van Cauwelaert

le-journal-intime-d-un-arbre-didier-van-cowerlaert-didier-van-cauwelaert-9782749915005

éditions Michel Lafon

Quatrième de couverture

Il s’appelait Tristan, il avait trois cents ans, il avait connu toute la gamme des passions humaines. Une tempête vient de l’abattre, et c’est une nouvelle vie qui commence pour lui.
Planté sous Louis XV, ce poirier nous entraîne à la poursuite du terrible secret de ses origines. Des guerres de religion à la Révolution française, de l’affaire Dreyfus à l’Occupation, il revit les drames et les bonheurs dont il a été le témoin, le symbole ou la cause.
Mais, s’il est prisonnier de sa mémoire, il n’en reste pas moins lié au présent, à travers ce qui reste de lui : des racines, des bûches, une statue de femme sculptée dans son bois, et les deux êtres qui ont commencé à s’aimer grâce à lui…
Comment « fonctionne » un arbre ? De quoi se compose sa conscience, de quelle manière agit-il sur son environnement ? Son récit posthume nous fait voir le monde, la nature et les hommes d’une manière nouvelle, par le biais d’une pensée végétale qui évolue au rythme d’un véritable suspense.
Captivant, drôle et poignant, Le Journal intime d’un arbre apporte une réponse inédite à une question universelle : quelle est, pour un arbre comme pour un être humain, la meilleure façon de ne pas mourir ?

Bio :
Prix Goncourt pour Un aller simple, DIDIER VAN CAUWELAERT a vendu plus de cinq millions de livres traduits dans une trentaine de langues. Après Hors de moi, adapté avec succès au cinéma sous le titre Sans identité (interprété par Liam Neeson et Diane Kruger), quatre autres de ses romans sont en train de devenir des films : L’Évangile de Jimmy, Attirances, Rencontre sous X et Les Témoins de la mariée. Il nous offre avec ce nouveau roman l’un de ses meilleurs livres et nous invite, à travers le regard d’un arbre, à penser la vie autrement.

 

Mon avis :

Un arbre raconte la vie de ceux et celles qui ont « croisé sa route ». L’idée est originale, c’est bien écris, je suis vite rentrée dans l’histoire. Le personnage principalTristan est très attachant et j’ai apprécié ce livre du début à la fin.

Tristan nous fait voyager dans le passé récent et lointain de sa vie peuplée en grande partie de tristesse, de drame, de malheur.

Il nous fait aussi partager son présent, ses rencontres et la vie de ceux et celles qu’il va suivre au fil des pages.

La grande Histoire croise l’histoire d’hommes et de femmes dont le destin arrive à surprendre le lecteur.

Ce livre donne une impression d’écriture toute en finesse, de densité dans ce qui est écris.

Pas un coup de coeur mais une très bonne lecture que je conseille vivement.

Lu dans le cadre de challenge3avec Chasse-Mouche

Publicités

La maîtresse de Rome – Kate Quinn

1292816-gf

éditions Presse de la Cité

544 pages

PRESSE~1

Merci à Jelydron pour l’organisation de cette LC sur Livraddict

Quatrième de couverture (source http://www.pressesdelacite.com/site/la_ma_tresse_de_rome_&100&9782258088795.html)

Jeune esclave juive soumise aux caprices de l’arrogante Lepida Pollia, sa maîtresse, Thea connaît pour la première fois le bonheur dans les bras du gladiateur Arius le Barbare, la nouvelle coqueluche de Rome. Mais leur idylle attise la jalousie de Lepida, qui s’emploie de son mieux à les séparer.
Cette dernière n’est pas le seul obstacle à se présenter sur la route des deux amants. Grâce à ses talents de musicienne, la belle Thea ne tarde pas à être remarquée de l’aristocratie romaine… et d’un dangereux admirateur : l’empereur Domitien, un homme brillant mais cruel qui en fait sa favorite. Devenue la femme la plus influente de Rome, Thea doit plus que jamais garder son amour pour Arius secret.

Mon avis :

J’ai gagné ce livre l’été dernier grâce à un concours des éditions Presse de la Cité et je viens seulement de le lire.

Et quel livre !!! Ultra captivant du début à la fin, une très bonne lecture, ce livre a tout pour plaire !! De l’émotion, de l’action, un contexte historique très intéressant, une écriture très agréable, des personnages attachants, d’autres détestables.

L’histoire se passe sur plusieurs années, on suit principalement Thea une jeune esclave juive et Arius le Barbare un jeune gladiateur. Il se passe énormément de choses tout au fil des pages, ce livre est très addictif et ça c’est quand un signe qu’il ne faut pas hésiter à lire.

Je dois dire que ce livre apporte aussi sa dose d’énervement, d’envie de meurtre et cela à cause de Lepida Pollia, elle est terriblement détestable et le mot est faible !!! Elle n’est pas méchante, elle est pire que ça !! Et il faut bien avouer qu’elle n’y est pas pour rien dans le fait que ce livre soit très captivant !

Les personnages secondaires ont aussi beaucoup d’importance et ne sont pas si secondaires que ça, ce livre a été un régal et j’ai hâte de lire la suite « L’impératrice des sept collines » à paraître le 04 juillet toujours aux éditions Presse de la Cité.

l-imperatrice-des-sept-collines-4391143-250-400

A noté que « La maîtresse de Rome » vient de paraître en livre de poche !

94505110

Mes co-lecteurs/lectrices de cette LC

jelydragon

Lisalor

Frankie
Lynn
Kincaid40
lagirl8
Dex
A-Little-Bit-Dramatic
Didinebzh29
reveline
Camille7
mademoizellebreizh
tigrouloup
Lilichat
stellade
faurelix
Salsera15
Stephanie-plaisir de lire

Le jugement dernier – L’énigme du Codex Lucis de Stéphane Haumant

624

éditions éditions J

376 pages

Un immense merci aux éditions tetepour cette excellente lecture

Quatrième de couverture

La fin du monde était un jour comme les autres.
Des bombes sèment la terreur au Brésil, aux États-Unis, au Japon, en Inde. Pas des bombes ordinaires, mais celles du « Jugement dernier », des engins miniaturisés d’une effroyable efficacité !
Qui se cache derrière ces attentats et pourquoi sont-ils commis, causant des milliers de morts ?
Des hommes se lancent sur la piste des mystérieux coupables qui ne formulent aucune revendication : un policier américain et un journaliste français.
Comment imaginer qu’ils devront remonter à un texte apocalyptique, le Codex Lucis des Cathares, pour identifier la source d’un complot vieux de neuf siècles et posant une question cruciale : l’humanité a-t-elle un avenir ?

L’auteur
Grand reporter, journaliste d’investigation, Stéphane Haumant est producteur d’un magazine de référence sur une grande chaîne de télévision. Le jugement dernier est son premier roman.

Mon avis :

Ce livre est absolument génial !!! Il est extrêmement addictif et cela de la première à la dernière page.

Au vue du titre « le jugement dernier – L’énigme du Codex Lucis j’avais une petite appréhension. Et si ce roman était un mélange de thriller et d’ésotérisme, un genre que je n’aime pas vraiment car il m’ennui assez vite. Donc  là il s’agit d’un thriller mais surtout d’un excellent roman.

Style de l’auteur est fluide, le rythme très soutenue, l’ennuie n’a pas de place dans ce livre. Les personnages ne sont pas forcément hyper attachants parce que justement tout n’est pas noir ou blanc. Le bien le mal, le mal le bien…on se pose pas mal de questions.

De plus l’histoire est tout à fait réaliste, je m’attendais presque à entendre parler des faits décrits dans le livre aux informations télévisuelles. Il faut bien avouer qu’avec l’actualité du moment dans le monde ce roman est bien ancrée dans la réalité.

Quant à la fin, elle est tout bonnement excellente aussi, je ne m’y attendais pas mais elle est parfaite.

« Le jugement dernier » est un mélange de trahison, d’amitié, d’utopie, de secrets d’état, d’aventure, bref du très bon !

Ce livre fût une très bonne lecture et j’ai vraiment adoré, c’est le genre de livre que l’on dévore. Alors bien sûr je vous incite à vous le procurer en toute urgence, il est impossible que vous soyez déçu par cette lecture.

Le jugement dernier de Jerôme  Bosch

le jugement dernier de Jérôme Bosch

Mes lectures pour Juin

Comme beaucoup de bloggeuses et de bloggeurs

je vous présente les livres que j’ai prévu de lire durant ce mois de juin !

Vu que le soleil est revenu je n’ai pas résisté à faire une petite photo en extérieur !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vais commencer par un sp : « Fermé pour cause d’apocalypse » de Jean-Claude Bologne des éditions Pascal Galodé que je remercie;

Ensuite je vais lire La maîtresse de Rome de Kate Quin éditions Presse de la cité pour une LC sur Livraddict

Puis dans un ordre que je ne connais pas encore, ça sera selon l’envie

– Le journal intime d’un arbre de Didier Van Cauwelaert

-Les filles au Chocolat – Coeur cerise tome 1 de Cathy Cassidy éditions Nathan

– Hypérion victimaire Martiniquais épouvantable de Patrick Chamoiseau, un sp des éditions ELB

– Quatre racines blanches de Patrick Saussey (exemplaire non corrigé envoyé par l’auteur)

Voilà, rendez-vous à la fin du mois pour un petit bilan !!! j’espère avoir eu le temps de tout lire !!