Journal intime d’un arbre – Didier Van Cauwelaert

le-journal-intime-d-un-arbre-didier-van-cowerlaert-didier-van-cauwelaert-9782749915005

éditions Michel Lafon

Quatrième de couverture

Il s’appelait Tristan, il avait trois cents ans, il avait connu toute la gamme des passions humaines. Une tempête vient de l’abattre, et c’est une nouvelle vie qui commence pour lui.
Planté sous Louis XV, ce poirier nous entraîne à la poursuite du terrible secret de ses origines. Des guerres de religion à la Révolution française, de l’affaire Dreyfus à l’Occupation, il revit les drames et les bonheurs dont il a été le témoin, le symbole ou la cause.
Mais, s’il est prisonnier de sa mémoire, il n’en reste pas moins lié au présent, à travers ce qui reste de lui : des racines, des bûches, une statue de femme sculptée dans son bois, et les deux êtres qui ont commencé à s’aimer grâce à lui…
Comment « fonctionne » un arbre ? De quoi se compose sa conscience, de quelle manière agit-il sur son environnement ? Son récit posthume nous fait voir le monde, la nature et les hommes d’une manière nouvelle, par le biais d’une pensée végétale qui évolue au rythme d’un véritable suspense.
Captivant, drôle et poignant, Le Journal intime d’un arbre apporte une réponse inédite à une question universelle : quelle est, pour un arbre comme pour un être humain, la meilleure façon de ne pas mourir ?

Bio :
Prix Goncourt pour Un aller simple, DIDIER VAN CAUWELAERT a vendu plus de cinq millions de livres traduits dans une trentaine de langues. Après Hors de moi, adapté avec succès au cinéma sous le titre Sans identité (interprété par Liam Neeson et Diane Kruger), quatre autres de ses romans sont en train de devenir des films : L’Évangile de Jimmy, Attirances, Rencontre sous X et Les Témoins de la mariée. Il nous offre avec ce nouveau roman l’un de ses meilleurs livres et nous invite, à travers le regard d’un arbre, à penser la vie autrement.

 

Mon avis :

Un arbre raconte la vie de ceux et celles qui ont « croisé sa route ». L’idée est originale, c’est bien écris, je suis vite rentrée dans l’histoire. Le personnage principalTristan est très attachant et j’ai apprécié ce livre du début à la fin.

Tristan nous fait voyager dans le passé récent et lointain de sa vie peuplée en grande partie de tristesse, de drame, de malheur.

Il nous fait aussi partager son présent, ses rencontres et la vie de ceux et celles qu’il va suivre au fil des pages.

La grande Histoire croise l’histoire d’hommes et de femmes dont le destin arrive à surprendre le lecteur.

Ce livre donne une impression d’écriture toute en finesse, de densité dans ce qui est écris.

Pas un coup de coeur mais une très bonne lecture que je conseille vivement.

Lu dans le cadre de challenge3avec Chasse-Mouche

Publicités

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s