l’étrange cas de Juliette M. – Megan Shepherd

L'TRAN~1

éditions Milan – Macadam

438 pages

traducteur : Marie Cambolieu

Un grand merci à clip_image002 et logo_milan

Quatrième de couverture

Londres 1895
Juliette Moreau n’est plus rien. Sa vie a basculé le jour où son père, le plus éminent chirurgien de Londres, a été accusé d’ignobles pratiques médicales. Est-il mort ? En fuite ? Nul ne le sait. Une chose est sure : Juliette doit maintenant se débrouiller seule pour survivre. Et tenter de répondre à cette terrible question qui l’obsède : qui est vraiment mon père ? Un fou ou un génie ?

Un thriller noir et gothique à l’intrigue haletante !

Mon avis :

Malgré mon billet qui ne sera pas ultra positif je souhaite remercier Livraddict et les éditions Macadam.

La couverture de ce livre est superbe et donne très envie de lire se livre, le résumé de quatrième de couverture dit juste ce qu’il faut.

Ensuite, je dirais que pour ceux et celles qui ne connaissent pas « l’île du docteur Moreau » de H.G. Wells l’histoire peut paraître très originale et que l’auteur a une imagination débordante.

Mais en ce qui me concerne j’ai déjà lu le roman de H.G. Wells et « l’étrange cas de Juliette M. » est  je dois malheureusement le dire un copier/coller !

L’auteur Megan Shepherd a rajouté un personnage, Juliette, la fille de Moreau. J’ai beaucoup aimé tout début du livre qui nous plonge dans une ambiance bien particulière, par contre le passage de vivisection du lapin m’a franchement horrifié !

Dans les premières pages du livre lecteur est immergé dans le Londres de 1895 et ce voyage dans le passé est très réussi par l’auteur.

Megan Shepherd met plus l’accent sur le fait que Moreau pratique la vivisection que Wells, ce qui rend ce Moreau encore plus monstrueux !

Par curiosité j’ai relu « l’île du Docteur Moreau » juste après « l’étrange cas de Juliette M. » parce que oui l’envie de comparer point par point ou presque était bien là !

Et au final, même si ça peut paraître anormal j’ai une préférence pour le Shepherd, mais juste une petite préférence, parce que l’original reste quand même la base du livre avec Juliette.

Je regrette par contre beaucoup que l’auteur n’ait pas cité au moins à la fin du roman le livre de H.HG Wells parce qu’au final elle a juste « brodé » autour.

Donc je vous conseillerais vraiment de lire « l’étrange cas de Juliette M. » et ensuite de lire « L’île du Docteur Moreau » de H.G. Wells. Le premier étant un bon complément au second !

Je ne sais pas quand va paraître le tome 2 mais je vais certainement le lire !

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s