Maladie d’amour – Nathalie Rheims

94864070_o

éditions Léo Scheer

294 pages

Merci aux éditions Léo Scheer et à Mr Gilles Paris

764-editions-leo-scheer

 

Quatrième de couverture

Alice est une jolie jeune femme. Actrice, elle rêve de jouer Claudel, mais on ne lui propose que des rôles de potiche dans des pièces de boulevard. Sa vie amoureuse n’est guère plus brillante, faite d’aventures qui se terminent toujours mal. Elle raconte tout à Camille, sa confidente qui, de son côté, mène la vie calme et rangée d’une mère au foyer. Au moment où Alice décide enfin de renoncer à la passion, elle s’éprend d’un homme marié, le Dr Costes, qui aurait eu un coup de foudre pour elle.
Camille suit cette nouvelle histoire d’amour à la manière d’un feuilleton dont elle serait l’unique spectatrice, même si d’étranges contradictions apparaissent dans les confidences de son amie. Pour protéger Alice, Camille tente d’en savoir plus sur cet homme insaisissable. Cette démarche la fait progressivement basculer: elle se met à douter de tout, au risque de se perdre. Dans ce quinzième roman, Nathalie Rheims explore, utilisant l’art du suspens, l’infime frontière qui sépare l’amour fou de la folie.

 

Mon avis

Les deux livres de Nathalie Rheims que j’ai lus jusqu’à présent : Le rêve de Baltus et Le cercle de Megiddo, je les ai fortement apprécié. Il en est de même pour Maladie d’Amour.
L’écriture de l’auteur est plaisante, attrayante et captivante. Pas d’ennui ni de lassitude en lisant ce roman.  J’ai aimé le thème du livre : l’amour qui peut aller jusqu’à la folie.
Le lecteur comprend avant Camille et son entourage que Alice a un très gros problème mental.
Alice apparaît manipulatrice, affabulatrice, au fil des pages sa folie amoureuse croît et prend une tournure de non retour pour elle.
Lorsqu’on se rend compte  jusqu’où elle va certainement aller on ne peut que la plaindre et se demander comment la vie sera pour elle après. Que deviendra-t-elle ? J’avoue avoir laissé ce personnage avec un peu de peine contrairement à Camille qui au final est agaçante.

Donc un bonne lecture et si vous ne connaissez pas les romans de Nathalie Rheims je vous incite fortement à les lire.

Le site officiel de Nathalie Rheims

nnr_1

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s