Praërie – tome 1 Le monde des Sinks – Jean-Luc Marcastel

1507-1

éditions Scrineo

320 pages

 

Je remercie le forum logo_livraddict pour leur confiance et les éditions Logo-Scrineo-Jeunesse

 

Quatrième de couverture

En 1994, un centre de recherche et un village entier disparaissent mystérieusement dans une petite vallée du sud de la France, sans laisser de traces… Vingt ans plus tard, le lieutenant Vincent Marty est envoyé sur les lieux dans le plus grand secret. Objectif : récupérer les travaux de ce laboratoire perdu… des travaux portant sur la miniaturisation. Plus facile à dire qu’à faire, quand on vous réduit à la taille d’une fourmi et que vous disposez de seize heures pour vous frayer un chemin dans la plus impitoyable des jungles, hantée par des créatures cauchemardesques plus terrifi antes, voraces, rapides et meurtrières les unes que les autres… les insectes. Là, au milieu d’un peuple d’humains microscopiques, Vincent découvrira un univers plus incroyable encore qu’un monde de fantasy. Une société violente, impitoyable, calquée sur le modèle du règne animal et des êtres déracinés qui trouveront avec lui le chemin de leur humanité.

 

Mon avis :
Après avoir lu le début des séries Louis le Galoup et La geste d’Alban j’ai été très intéressée et curieuse de pouvoir lire ce nouveau roman. J’ai donc postulé sur Livraddict lorsqu’il a été proposé en partenariat en espérant être sélectionné !
J’ai eu la chance de recevoir ce livre, il s’agit du tome 1 et il s’agit d’un diptyque.
« Le monde des Sinks » est tout simplement passionnant.
Pas évident d’en parler tant il y a de choses à dire. Mais commençons par l’auteur, il est natif de ma ville, il y vit toujours et je n’en suis pas peu fière si je puis dire.
J’ai adoré le style de l’auteur, son écriture. Il sait tenir le lecteur en haleine et faire durer le suspense, presque trop parfois parce que bien souvent j’avais envie de tourner les pages pour savoir ce qu’il adviendrait de l’un ou l’autre des protagonistes.
Vincent dont nous faisons la connaissance dès le début du livre est très émouvant avec sa force, ses faiblesses et le drame qu’il a vécu.
Lo’Hiss est également attachant, il est le premier Sink que nous rencontrons. Il y a aussi Séfan qui est doublement attachant et enfin Pyr. Ce dernier j’espère bien le revoir dans le second tome, je garde espoir.
La fillvolmort est très intriguante, je pense que nous en apprendrons plus sur elle et ses consœurs.
De ceux que nous rencontrons il y en a un particulièrement détestable : Lauran, je me demande si pire peut être possible…certainement que oui mais il est bien placé parmi ceux que je rencontre dans un roman et que j’aimerais tuer de mes propres mains !!!
Et bien sûr il y a dans ce roman tout un peuple qui a une grande place, presque la principale finalement : les insectes !
Alors donc, lorsqu’on est comme moi un peu phobique des insectes, leur petitesse me fait peur ! et là c’est peu de le dire parce que dans Le monde des Sinks, c’est Alien en pire, en bien pire.
Et d’ailleurs je suis étonnée que ce livre soit à partir de 12 ans parce qu’il y a des scènes…d’horreur, si vraiment. Et l’horreur est encore plus présente dans la manière dont les Langdieux utilisent certains d’entre eux. C’est horrible, monstrueux et barbare.
L’auteur a crée tout un peuple mais aussi une langue même si elle prend ses racines dans la langue française, tout une genèse. La société sink est exclusivement masculine, la gente féminine n’a que rôle de reproductrice et est traitée de manière abjecte.

En conclusion une excellente lecture, merci Mr Marcastel, Livraddict et Scrinéo pour cette lecture.

Je vous incite toutes et tous à découvrir Le monde des Sinks, c’est du très bon, un régal du début à la fin, vous ne regretterez pas votre voyage dans le peuple de l’herbe infiniment petit à notre échelle mais de vrais monstres pendant notre immersion chez les Sinks.

A noter les annexes en fin de roman qui peuvent tout aussi bien être lus avant, pendant ou après votre lecture

Pour ma part…. vivement la suite !!

 

Présentation du livre par l’auteur

 

Publicités

Une réflexion sur “Praërie – tome 1 Le monde des Sinks – Jean-Luc Marcastel

  1. Moi aussi j’ai lu ce livre grâce à Masse Critique, et j’ai beaucoup aimé … mais je reproche à l’auteur des personnages et des intrigues un tout petit peu trop stéréotypée, on se doute des développements amoureux assez vite et les gentils sont beaux tandis que les méchants sont laids … mais sinon, un excellent livre, très fouillé, documenté et imaginatif !
    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s