L’âme du mal- tome 1- Maxime Chattam

amedumal1

éditions Pocket

514 pages

Straw hat , book and seashells on the beach with people walkingNew Pal 2014 (ban)

Lecture commune sur Livraddict organisé par OCEANE 34

Quatrième de couverture EVITEZ DE LA LIRE

Pas plus que sa jeune assistante, l’inspecteur-profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d’outre-tombe. Fût-il le monstrueux bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper avec précision. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit, identique : un même rituel horrible. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d’une secte ? Pure sauvagerie ou magie noire ? Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu’on lui a enseigné. S’immerger complètement dans la psychologie d’un monstre, le comprendre afin de le cerner et de prévoir ses crimes, devenir un monstre soi-même, tels sont les moindres risques de son métier. On dit au FBI qu’il s’en faudrait d’un rien pour qu’un bon profiteur aille rejoindre la galerie de ses pires clients. Peut-on impunément prêter son âme au mal ?

 

Quatrième de couverture

Grande première pour moi, avec L’âme du mal je découvre Maxime Chattam que je n’avais jamais lu jusqu’à présent.
Je ne sais pas si il en sera de même avec les prochains romans de l’auteur mais pour l’instant je suis fan et plus qu’un peu !
J’ai rencontré l’auteur à la foire du livre de Brive il y a 4 ou 5 ans, enfin rencontre c’est vite dis puisque je n’avais rien lu de lui, il m’a dédicacé « Maléfices ».
Bon revenons-en à L’âme du mal, durant les premières pages et les descriptions assez horribles j’ai eu du mal, il faut dire que je venais juste de finir une romance.
J’avais pris la décision de ne pas le lire le soir avant de dormir mais je ne m’y suis pas tenue. Tout d’abord parce qu’il n’y a guère que le soir où je peux lire deux heures minimum et ensuite parce que ce roman est tellement prenant captivant qu’il est impossible de lire autre chose.
C e thriller est excellent, c’est juste énorme de réalisme, je m’attendais presque à en entendre parler des meurtres aux infos.
C’est du très bon de la première à la dernière ligne, je ne vous dirai pas pourquoi pour ne rien dévoiler et le mieux est de faire comme moi, ne pas lire la quatrième de couverture.

Pour le 15 novembre il y a une lecture commune de prévue sur Livraddict avec la suite « In tenebris » et bien entendu j’y participe !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s