La servante du seigneur – Jean-Louis Fournier

9782253179948-T

éditions Le livre de poche

129 pages

Quatrième de couverture

Ma fille était belle, ma fille était intelligente, ma fille était drôle?
Mais elle a rencontré Monseigneur. Il a des bottines qui brillent et des oreilles pointues comme Belzébuth. Il lui a fait rencontrer Jésus. Depuis, ma fille n?est plus la même.
Elle veut être sainte.
Rose comme un bonbon, bleue comme le ciel.

Mon avis :

J’ai retrouvé ici le style et l’écriture de l’auteur que j’avais aimé dans « Où on va papa ? » et « Veuf », un mélange d’humour noir, d’émotion et de causticité.
On ressent bien l’émotion d’un père qui ne peut plus voir sa fille, le livre est touchant sans être larmoyant et sans étouffer le lecteur d’une couche de bon sentiment.
J’ai toutefois préféré les deux précédents livres que j’ai lu de cet auteur même si j’ai bien aimé celui là aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s