Demain j’arrête – Gilles Legardinier

demain-j-arrete-

éditions FranceLoisirs

375 pages

 

Quatrième de couverture

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ?
Au début, c’est à cause de son nom rigolo que Julie s’est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu’il semble cacher…
Parce qu’elle veut tout savoir de Ric, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants…

Un succès surprise porté par plus de 100 000 lecteurs enthousiastes.
Lauréat de la Plume d’or de Plume Libre
Né à Paris en 1965, Gilles Legardinier a travaillé comme pyrotechnicien sur les plateaux de cinéma anglais et américains. Il s’oriente ensuite vers la production et réalise des films publicitaires ainsi que des bandes-annonces. Il se consacre aujourd’hui à la communication écrite pour le cinéma et la réécriture de scénarii. Parallèlement, il a publié plusieurs romans. L’exil des anges, son premier roman publié au Fleuve Noir en 2009, a reçu le prix SNCF du polar 2009. Il vit dans le Val d’Oise. Retrouvez l’auteur sur http://www.gilles-legardinier.com/

 

Mon avis

Premier roman de cet auteur, je me suis décidée à acheter un livre de Gilles Legardinier après avoir lu sa nouvelle dans « 13 à table » collectif pour les Restos du cœur.
Donc ayant beaucoup rigolé avec sa nouvelle j’ai choisi de lire « Demain J’arrête » et je ne l’ai pas regretté.
J’ai passé un super moment de lecture avec des moments hilarants et le summum a été le passage de la boite à lettre.
Une écriture agréable, un rythme bien soutenu et donc pas de lassitude durant ma lecture. L’histoire est prenante, drôle, la fin surprenante et émouvante.
Je relirai certainement cet auteur mais pas tout de suite.

La religieuse – Denis Diderot

diderot-la-religieuse-folio

éditions Pocket

278 pages

THEME-DECJANFEV

 

Quatrième de couverture

Parce qu’elle est une enfant illégitime, Suzanne Simonin est enfermée par ses parents chez les religieuses de Longchamp où on la force à prononcer ses vœux. Pieuse et innocente, elle tombe sous la coupe d’une nonne illuminée déjà perdue de mysticisme avant de devenir la proie d’une mère supérieure qui va faire de sa réclusion un enfer. Harcelée, martyrisée, elle subit les pires sévices. Femme cloîtrée soumise à toutes les perversions de la vie monastique, Suzanne peut-elle échapper à la folie ? De ce violent réquisitoire social, Diderot fait un chef-d’œuvre de roman anticlérical, gothique et libertin.

Mon avis

Je n’ai pas aimé cette lecture, je suis allée jusqu’au bout parce qu’il est plutôt court mais le cœur n’y était pas !
N’ayant pas lu la quatrième de couverture je ne pensais pas lire je cite « de ce violent réquisitoire social, Diderot fait un chef-d’œuvre de roman anticlérical, gothique et libertin ». Je m’attendais plus à un roman mon extrême. Parce que le problème que j’ai eu pendant ma lecture c’est de passer d’une extrême à l’autre ! La pauvre Suzanne qui passe d’une supérieure qui la brime et limite la torture à une supérieure amoureuse d’elle et pour parler crument la tripote mais la mignonne petite Suzanne ne comprend rien. Bon d’accord c’est une autre j’en suis bien consciente.
Bref une overdose de trop de chose dans ce livre.

13 à table – collectif

9782266254052ORI

éditions Pocket

273 pages

challenge3

Quatrième de couverture

13 des plus grands auteurs français actuels pour 13 nouvelles autour d’un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette. 13 repas à déguster sans modération, alors à table ! Françoise Bourdin – Maxime Chattam – Alexandra Lapierre – Agnès Ledig – Gilles Legardinier – Pierre Lemaitre – Marc Levy – Guillaume Musso – Jean-Marie Périer – Tatiana de Rosnay – Éric-Emmanuel Schmitt – Franck Thilliez – Bernard Werber INÉDIT

Mon avis

13 à table dont les bénéfices vont au Restos du Cœur : une bonne excuses pour acheter un livre avec des auteurs que j’apprécie beaucoup : Maxime Chattam, Pierre Lemaître, Marc Levy, Franck Thilliez et Bernard Werber.
Ce que je retiens en premier de ce livre c’est la découverte de Gilles Legardinier, j’ai beaucoup entendu parler de lui en bien mais ne l’avais jamais lu. J’ai adoré sa nouvelle « Mange le dessert d’abord », un passage m’a fais pleuré et hurler de rire mais vraiment !!! impressionnant d’ailleurs ! Du coup j’ai acheté et lu « Demain j’arrête ».

Les nouvelles que j ai retenues et appréciées
Dissemblance de Marc levy
Maligne de Maxime Chattam
Fantôme de Guillaume Musso
Langouste blues de Bernard Werber
Gabrielle de Franck Thilliez

Les autres sont bien aussi mais je préfère celles que j’ai cité ci-dessus.

Ce recueil est une très bonne idée pour les restos du cœur, pour les auteurs et pour les lecteurs.

A acheter sans hésitations si vous ne l’avez pas encore fait !!!

Nos étoiles contraires – John Green

19_-Nos-étoiles-contraires

éditions Nathan

330 pages

 

Quatrième de couverture

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Mon avis

J’ai énormément entendu parler de ce livre, de cette histoire en bien, en très bien, en excellent et forcément je m’attendais à beaucoup, à un immense coup de cœur.
Alors oui j’ai aimé ce livre pendant ma lecture mais je n’en garde pas un grand souvenir. J’ai été pas émue plus que ça, j’ai été touchée forcément mais ce que je veux dire c’est qu’un fois le livre fini, quelques semaines après il n’en reste pas grand chose.
Et justement il n’en reste pas grand chose pour écrire une chronique longue, étoffée etc.

J’aurais dû apporter des fleurs – Alma Brami

livre_affiche_2271

éditions Mercure de France

153 pages

 

Quatrième de couverture

« N’apporte rien Gérault, on a tout ! » Toujours cette générosité qui écrase. Ben tiens, c’est vrai, qu’est-ce que je pourrais bien leur apporter, moi, dans leur foyer parfait ! Une pauvre bouteille de pinard ? Qui sera bu le nez bouché avant d’entamer les grands crus de leur cave à vin personnelle. Des fleurs ? Qui se retrouveront dans l’évier, humiliées par tous les bouquets qui, eux, auront eu le privilège de trôner dans des vases. Mieux vaut des mains vides et l’honneur sauf, qu’un « oh, mais fallait pas » qui accable. Fallait pas, vraiment pas, tu nous déranges avec ton cadeau minable, remporte-le.
Je ne viendrai avec rien. Rien et mon manteau et malgré tout, peut-être qu’ils auront droit à mon sourire, peut-être, si je suis grand seigneur.

Gérault tente d’offrir une image idéale de lui-même, mais quand on est seul, au chômage à cinquante ans, ce n’est pas chose facile. Homme empêché, il s’interdit de dire ce qu’il pense et retient en lui sa colère, sa violence. Sa voix intérieure prendra-t-elle peu à peu le dessus ?

Ironique et tendre, Alma Brami révèle un personnage lucide, terriblement humain, reflet des travers de notre société tout entière.

Avec J’aurais dû apporter des fleurs, son sixième roman, Alma Brami confirme son talent d’écrivain.

 

Mon avis

De cet auteur j’ai lu « Sans elle », « Ils l’ont laissée là » et « Tant que tu es heureuse ». J’ai beaucoup aimé ces trois romans par contre j’ai été déçue par « J’aurais dût apporter des fleurs ». L’histoire ne m’a pas captivé et pour preuve : je l’ai lu début mars et nous sommes mi-avril et j’ai en partie oublié ce livre ! c’est dire…
Cependant je continuerai quand même à lire cet auteur.

Angel, l’indien blanc – François Place

9782203080539

 

Quatrième de couverture

Corvadoro s’effaça brusquement devant moi en plongeant le buste. Je ne l’avais jamais vu faire ce drôle de geste.

« Cela s’appelle une révérence, m’expliqua-t-il. Ne vous méprenez pas, Angel, ce n’est pas devant vous que je m’incline, c’est devant votre destin ! Lorsqu’on

rencontre quelqu’un dont la chance sort autant de l’ordinaire, il ne faut pas se refuser le plaisir de la saluer au passage, vous ne croyez pas ? »
Avec ce formidable roman d’aventure, François Place rend un vibrant hommage aux forces invisibles mais bien réelles de l’imaginaire, qui tissent la véritable trame du monde.

Mon avis

J’ai choisi ce livre pas pour le résumé vu que je ne les lis jamais, ni pour la couverture mais pour le titre.
Mon petit-fils s’appelle « Angel » alors je cherchais un livre avec Angel dans le titre (tout comme j’avais lu « Zoé, la nuit » pour ma petite-fille Zoé) et en plus le mot « indien » m’a beaucoup attiré.
Ce livre a été une bonne lecture mais j’ai été un peu déçue par le fait que je m’attendais à une histoire d’indiens classique, des indiens d’Amérique et en apprendre plus. Bon c’est vrai que la première de couverture donne quand même un énorme indice sur continent où se déroule l’histoire !
Hormis cela le livre est assez prenant, il se lit facilement et j’ai globalement apprécié cette lecture même si je n’ai pas envie de lire autre chose de cet auteur.

Challenge week-end à 1000 (1)

Pour la première fois je participe au fameux week-end à 1000, je ne pense pas lire 1000 pages mais je tente quand même. Le samedi après-midi je vais au salon des loisirs créatifs de ma ville et le dimanche c’est l’anniversaire de mon fils.

3229381719_1_2_4bFz5tsK

Le week-end à 1000, challenge littéraire qui regroupe les amoureux de la lecture dans un véritable marathon livresque, revient pour une 9eme édition et surtout pour fêter ses deux ans !

La 9eme session du Week-end se jouera du Vendredi 6 Mars à partir de 19h, jusqu’au Dimanche 8 Mars 00h.

Pour l’anniversaire du challenge, Lili du blog Lilibouquine a décidé de corser un peu les choses. Elle nous propose une liste de défis, parmi lesquels nous devons en choisir 3. Attention, un livre peut répondre à deux défis, donc à nous d’être malins et de bien choisir 😉

– Lire un livre qui est dans votre pal depuis plus d’un an.
– Relire un livre.
– Lire un classique.
– Lire un livre de plus de 500 pages
– Commencer une série.
– Finir une série.
– Lire un tome 2.
– Lire un minimum de 3 livres.
– Découvrir un auteur qui vous fait envie.
– Terminer une lecture laisser en pause trop longtemps.
– Lire un livre dont le titre commence par la première lettre de ton prénom.
– Faire une lecture commune avec un ou plusieurs participants.
– Lire un livre en V.O.
– Lire 4 livres qui représentent chacun un des 4 éléments (eau, air, terre et feu).
– Lire un livre qui a été adapté au cinéma.
– Lire un livre écrit par un auteur qui a le même prénom que vous.
– Lire un livre dont le narrateur est une fille.
– Lire un livre dont le narrateur est un garçon.
– Lire un livre qui comporte le mot « Livre » dans son titre.
– Lire un livre de moins de 100 pages.
– Lire un livre choisi par un autre candidat (à vous de vous organiser et de choisir la personne qui sélectionnera le livre dans votre PAL).
– Lire un livre dont le héros/héroïne s’appelle comme vous.
– Lire un livre qui se situe dans le passé.
– Lire un livre qui se situe dans le futur.
– Lire un livre qui a été écrit l’année de votre naissance.
– Lire un livre emprunté (à un ami ou à la bibliothèque)
– Lire un livre dont tout le monde parle.

à vous de faire votre choix 😉
Rejoingnez-nous également sur le groupe facebook : Challenge littéraire : « Week-end à 1000 »
Partager le challenge sur Twitter : #weekendà1000
Le sujet sur Livraddict : Week-end à 1000

*************************************************************************************

Mes choix en image

???????????????????????????????

Mes choix en mots – un total de 1084 pages

Lire un livre dont le narrateur est un garçon : J’aurais dû apporter des fleurs de Alma Brami 153 pages

Lire un livre dont tout le monde parle : Nos étoiles contraires de John Green 326 pages

Lire un livre qui est dans votre pal depuis plus d’un an : Angel l’indien blanc de François Place 230 pages

Découvrir un auteur qui vous fait envie : Demain j’arrête de Gilles Legardinier 375 pages