La dernière fugitive – Tracy Chevalier

product_9782070455645_195x320

éditions Folio

394 pages

Je remercie chaleureusement  clip_image002 les Editions url

 

Quatrième de couverture

1850. Après un revers sentimental, Honor fuit les regards compatissants des membres de sa communauté quaker. Elle s’embarque pour les États-Unis avec sa sœur, Grace, qui doit rejoindre son fiancé. À l’éprouvante traversée s’ajoute bientôt une autre épreuve : la mort de Grace, emportée par la fièvre jaune. Honor décide néanmoins de poursuivre son voyage jusqu’à Faithwell, une petite bourgade de l’Ohio. C’est dans cette Amérique encore sauvage et soumise aux lois esclavagistes, contre lesquelles les quakers s’insurgent, qu’elle va essayer de se reconstruire.

Portrait intime de l’éclosion d’une jeune femme, témoignage précieux sur la vie des quakers et le «chemin de fer clandestin» – ce réseau de routes secrètes des esclaves en fuite –, La dernière fugitive confirme la maîtrise romanesque de l’auteur du best-seller La jeune fille à la perle.

 

Mon avis gif-coeur-26-gratuit

Là, après avoir lu ce livre de Tracy Chevalier je n’ai qu’une envie, lire tous les autres romans de l’auteur, sauf La jeune fille à la perle que j’ai déjà lu il y a quelques années et que j’avais adoré.
J’ai tout autant adoré La dernière fugitive, un très beau coup de cœur, un régal, une lecture passionnante et prenante.
Ce livre est extrême bien écrit, de plus il est non seulement passionnant mais très intéressant. Intéressant parce que l’on découvre une partie de l’histoire des Etats-Unis de 1850 et l’on apprend qui sont les Quaker.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Honor, son caractère assez volontaire, elle sait ce qu’elle veut, essaye de prendre sur elle pour surmonter les difficultés.
Belle Mills est très attachante, courageuse, j’ai adoré cette femme tellement généreuse pour son prochain, elle est l’opposé total de son frère Donovan.
J’ai été touchée par le sort des esclaves et anciens esclaves, ainsi que par ceux et celles qui étaient là pour les aider. L’abolitionnisme est un sujet traité par l’auteur et elle donne envie d’approfondir le sujet.
La dernier fugitive est un roman très dense à tout point de vue, il est très addictif parce qu’entre autres on s’attache aux personnages et pas seulement les personnages principaux, les personnages dit secondaires sont aussi proches du lecteur et importants.
J’ai énormément aimé aussi les échanges de lettres entre Honor et sa famille ou son amie Biddy.
Et la fin est à la hauteur de tout le reste du livre.
Vraiment un très grand coup de cœur.
Il y a encore d’autres choses que j’ai aimé dans ce livre mais je vous laisse la découverte parce que vous allez lire ce livre, c’est obligé, on ne peut pas passer à côté de ce magnifique roman.
Je remercie infiniment Folio et Livraddict pour cette lecture

Publicités

5 commentaires

  1. Je suis bien d’accord avec toi, ce fut une très belle découverte pour moi aussi ! J’ai beaucoup aimé le contexte historique, si bien décrit par l’auteur 😉 Merci !

  2. Je l’ai lu un peu plus tôt dans l’année, et j’ai vraiment bien aimé aussi. Comme tous les autres romans de l’auteur que j’ai lu, en fait, avec une petite exception pour La Vierge en bleu …
    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s