Contes de Noël – Anne Perry

couv22628372

éditions 10/18

511 pages

Pour l’instant je n’ai lu que 250 pages sur 511 soit « La disparue de Noël » et « Le voyageur de Noël ». J’apprécie énormément cet auteur et j’ai apprécié également c’est deux romans réunis dans « Contes de Noël » qui a il faut bien l’avouer une couverture magnifique. Un deuxième volume est paru cette année et je le lirai pour le Noël 2015

La disparue de Noël

Coupable ! Le jugement est tombé sur l’infortunée Isobel Alvie. La veille, Gwendolen Kilmuir, une jeune veuve, s’est suicidée dans la propriété où Omegus Jones recevait quelques invités. De l’avis de tous, l’attitude cruelle d’Isobel envers la jeune femme la rend responsable de cet acte désespéré. Il ne reste guère que son amie, l’indomptable Lady Vespasia, pour la soutenir. Pour racheter sa faute aux yeux de la gentry, Isobel doit accomplir un voyage expiatoire jusqu’au nord de l’Ecosse, afin de prévenir la mère de Gwendolen. En compagnie de Lady Vespasia, elle entreprend un éprouvant pèlerinage, semé d’embûches… Un conte de Noël inédit où la reine Anne Perry, en son royaume victorien, fait le portrait magistral d’une époque corsetée par les convenances et l’hypocrisie.

Le voyageur de Noël

À l’occasion de Noël, la famille Dreghorn se rassemble dans la propriété familiale située dans la région des Lacs, au nord de l’Angleterre. Mais la tranquillité du domaine tapi sous la neige est bientôt bouleversée par la mort d’un des frères de la famille, Judah. Pour l’aider à traverser cette épreuve, la femme de la victime, Antonia, fait venir son parrain, Henry Rathbone, distingué mathématicien et inventeur. Très vite, l’événement tragique, d’abord apparu comme un accident, laisse soupçonner un meurtre. Endossant le rôle d’enquêteur, Rathbone découvre qu’un homme, Ashton Gower, s’emploie à salir la réputation de Judah, l’accusant d’avoir été un juge corrompu et de l’avoir condamné injustement à dix ans de prison. Pour Rathbone et les autres frères Dreghorn, la mort mystérieuse de Judah et les déclarations scandaleuses de Gower sont inextricablement liées…

La détective de Noël

Pour grand-mère Mariah Ellison, Noël n’a vraiment aucune raison d’être célébré cette année. Sa petite fille et son mari projettent de partir à Paris pour les vacances, et l’irascible dame est forcée de se rendre chez les parents de Charlotte, Caroline et Joshua, dans la petite ville venteuse de Romney. Elle se sent aussitôt malheureuse comme les pierres, abandonnée et inutile. D’abord, parce que Noël chez les Fielding n’a rien à voir avec le train de vie culturel et social auquel elle est accoutumée. Ensuite, parce que les marécages de Romney ne sont pas des plus avenants. Quand arrive la cousine de Joshua, Maude Barrington, Mariah Ellison est à bout. Bien que Maude soit amicale, elle la trouve pour le moins étrange. Et lorsque la cousine est retrouvée morte dans son lit, Mariah endosse aussitôt le rôle de détective-amateur, découvrant non seulement le fin mot de l’histoire au sujet de Maude Barrington, mais aussi quelques vérités effrayantes sur elle-même.

 

Le secret de Noël

Lorsque le jeune Dominic Corde et sa femme Clarice, arrivent à Cottisham, un charmant village de la campagne anglaise, pour remplacer Mr. Wynter, le pasteur pendant la période de Noël, ils ont immédiatement le sentiment d’avoir découvert le lieu de leurs rêves. La beauté du paysage, l’accueil chaleureux des habitants, le confort du presbytère, tout les incite à se réjouir de ce séjour… jusqu’à la découverte du cadavre de Mr. Wynter dans la cave de leur maison. Le médecin conclut à une mort accidentelle mais Clarice, alertée par d’étranges indices, n’y croit pas une seconde. Qui a pu tuer un homme aimé de tous? Obstinée et courageuse, plus soucieuse d’écouter sa conscience que de se plier aux bonnes manières de la société victorienne, Clarice entreprend de percer les secrets les mieux cachés de ses adorables voisins…

Mon avis 

 

J’ai enfin fini ce livre qui réunit 4 romans de l’auteur. Ce que je préfère dans les romans de Anne Perry c’est l’ambiance victorienne, les enquêtes sont très bien aussi quand même.

Un second tome réunissant 4 romans est paru fin 2014, je pense l’acheter dans l’hiver…et le lire plus rapidement.

Publicités

Un commentaire

  1. Je n’ai lu que la Disparue de Noël d’Anne Perry, justement. ça n’a pas été un coup de cœur mais j’ai quand même retenu qu’elle a une bonne plume et de la suite dans les idées. J’en relirai certainement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s