Archives

Tous les articles du mois de mars 2016

Quatre racines blanches – Jacques Saussey

Publié 30 mars 2016 par sylviecerisia

Saussey---quatre-racines-blanches

éditions Les Nouveaux Auteurs

499 pages

Quatrième de couverture

Quand un combat acharné s’engage contre la pègre québécoise, meurtres, trafics et enlèvements s’enchaînent. Seul témoin de l’enlèvement d’une inconnue et du meurtre de l’un de ses collègues canadiens, le capitaine français Daniel Magne échappe de justesse à la mort. Sollicité par la Sûreté du Québec pour l’aider à identifier les assassins, Magne et sa co-équipière Lisa Heslin, vont se heurter à une enquête hors juridiction des plus difficiles. Sans le savoir, ils viennent de mettre les pieds sur le territoire de l’un des criminels les plus dangereux du Canada.
Mon avis
Lecture moyenne, je n’ai pas trop accroché, je trouve que l’auteur c’est un peu trop dispersé en abordant plusieurs sujets différents et j’aurais largement préférais qu’il se focalise sur un seul.
Je ne pense pas relire cet auteur en fait !!
1

Fahrenheit 451 – Ray Bradbury

Publié 14 mars 2016 par sylviecerisia

A41573

éditions Folio SF

212 pages

 

Quatrième de couverture
451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s’enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres, dont la détention est interdite pour le bien collectif…

Mon avis

Il s’agit d’une relecture, je l’ai lu en février 2006 un peu plus de dix ans donc. Je me souvenais très bien de l’histoire (surtout que j’ai vu le film deux ou trois fois depuis) mais pas de tous les détails.
Je vois Fahrenheit 451 comme un roman d’anticipation qui n’a pas du tout vieilli. Cette seconde lecture a été excellente tout comme la première et peut-être plus car comme je connaissais l’histoire j’ai pu voir et apprécier les détails.
L’intrigue est très prenante, le livre est prenant du début à la fin !

J’apprécie énormément le style de l’auteur, j’ai relu ce livre pour l’histoire et pour l’écriture de l’auteur.