Yzé et le palimpseste – Florent Marotta

1465837815

éditions Taurnada

404 pages

Merci aux éditions Taurnada pour ce service presse.

Quatrième de couverture

Ambre Delage est une lycéenne lambda. Orpheline de père et de mère, elle vit chez sa tante Lucy qui l’élève depuis sa naissance.Un soir, un événement dépassant l’entendement va brusquement la jeter dans un tourbillon de révélations qu’elle était loin d’imaginer.Dès lors, pour la jeune fille tout bascule. Il faut fuir. Fuir sa vie tranquille, fuir son identité.Mais qui est-elle vraiment ?

Mon avis

J’ai quitté le monde de magie de Yzé avec un peu de tristesse ! J’aurais bien enchaîné avec un tome 2 c’est certain.

Ce livre a été une excellente lecture, une lecture fantasy et d’anticipation, mais plus fantasy  quand même.

Ce premier tome foisonne de personnages et d’action, je crois qu’il n’y a pas une seule page où il ne se passe rien. Ce qui fait que cette lecture est très attractive et addictive.

J’ai beaucoup aimé la relation de Yzé avec sa tante ainsi que ces rencontres comme Fall, Isobel et Isaac. J’ai hâte de voir l’évolution de Athanor le jeune Tugenstein, ça peut paraître bizarre mais il me fait penser à Severus Rogue jeune, j’espère donc qu’il sera très présent dans le tome 2.

Je ne vais pas pouvoir énumérer tout ce que j’ai aimé dans ce livre sinon ça sera des spoilers en série, je vais juste dire ce que je n’ai pas aimé. Je n’ai pas trop aimé la présence de démon mais cela est tout à fait personnel je n’apprécie pas trop ce genre de personnage.

Je suis ravie d’avoir découvert cet auteur et tous ceux et celles qui aiment la fantasy ne doivent pas passer à côté de ce livre plein de rebondissements, d’un histoire cohérente et bien structuré.

C’est un livre qu’on dévore et qu’on ne lâche plus une fois ouvert !

L’enquête infernale – Sergueï Bonal

412zDYYoGfL__SX195_

Editions France Libris

125 pages

 

Quatrième de couverture

Lorsque le grand romancier Dan Young accepte d’écrire la biographie de la famille Rupertz, à Livingston en Angleterre, il ne se doute pas qu’il va faire resurgir d’anciennes querelles douloureuse, et ainsi permettre à son policier de père, Stewart, de rouvrir le dossier d’une vilaine affaire du meurtre d’une adolescente. D’ailleurs, deux nouvelles jeunes filles viennent de disparaître…

Biographie de l’auteur

Sergueï Bonal né à Saint Petersbourg en Russie, est adopté dans sa sixième année. Passionné de musique classique et de jazz, il fait ses premières armes en littérature à onze ans. En 2011, il produit  » Tout est question de choix  » et en 2013, il gagne le prix  » Orphée  » grain de poésie. L’enquête infernale est le premier policier de la collection  » Sergueï en poche « 
Mon avis

J’ai découvert cet auteur( fort sympathique) au Salon du Polar de St Cernin dans le Cantal « Du sang sur les volcans » et j’en suis ravie. Non seulement c’est toujours plaisant de découvrir un auteur et encore plus lorsqu’il s’agit d’un jeune auteur.

« L’enquête infernale » est le second roman de Sergueï Bonal et j’ai été très agréablement surprise. En fait j’ai adoré ma lecture.

Ce petit livre, 124 pages, est un grand polar très captivant et dense. J’ai apprécié l’écriture de l’auteur bien ciselé, précise et sans fioriture.

Une bonne psychologie des personnages et c’est assez bluffant en si peu de pages, plusieurs thèmes sont abordés dans ce roman mais je ne vous dirais pas lesquels pour ne rien dévoiler.

Une très bonne lecture donc et j’ai hâte de retrouver Dan Young dans un prochain roman, en attendant je vais pouvoir retrouver l’écriture de Sergueï Bonal avec « Tout est question de choix » ou « La mort vient en musique » ou encore « Meurtre pour un concerto » que je vais acquérir demain.

 

Un beau coup de cœur pour ce livre.

 

Je vous incite plus que vivement à lire cet auteur.

Beignets de tomates vertes – Fannie Flagg

beignets-

Editions J’ai Lu

465 pages

destockage-pal-duo-600x367

Quatrième de couverture

Au sud de l’Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d’une voie ferrée… Ninny, quatre-vingt-six ans, se souvient et raconte à Evelyn les histoires incroyables de Whistle Stop. Et Evelyn qui vit très mal l’approche de la cinquantaine et sa condition de femme rangée, découvre un autre monde. Grâce à l’adorable vieille dame, elle peut enfin se révéler, s’affirmer… Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d’humour. Un baume au coeur, chaud et sucré.

Mon avis

Très grand coup de cœur pour ce livre dont je connais l’histoire quasiment par cœur grâce au film que j’ai vu plusieurs fois.

Cela faisait plusieurs années et quand je dis plusieurs c’est vraiment plusieurs, pas 5 ou 6 ans !!! Je dirais entre 10 et 15 ans et encore je me demande si ce n’ai pas plus. Bref  cela fait très longtemps qu’après chaque passage télé j’ai envie de lire Beignets de tomates vertes pour pouvoir retrouver les personnages et parce que en général le livre est mieux que le film.

J’ai franchi le pas en ce mois de juillet en achetant le livre et en le lisant, je ne l’avais pas fait avant parce que je crois que j’aime tellement ce film qu’il me semblait impossible que le livre soit mieux !! Et bien oui il n’est pas mieux et il tout pareil au film, je dirai qu’il est plus complet, plus étoffé et il a été très  bien adapté.

J’ai retrouvé avec un immense plaisir les différents protagonistes, les joies et les peines de chacun, les malheurs, les inégalités.

J’ai vraiment apprécié l’écriture et la sensibilité de l’auteur, j’ai adoré cette lecture qui est à la fois des histoires d’amour, d’amitiés et le reflet d’une époque

Je vous conseille le film et le livre, les deux sont très bien.