Le songe d’une nuit d’été – William Shakespeare

éditions Librio

93 pages

 

Quatrième de couverture

Les elfes s’éveillent quand les humains s’endorment.Comment ces deux mondes peuvent-ils alors communiquer ? Contre les lois irrationnelles des bois s’affrontent celles, anti-naturelles, de la cité d’Athènes. Hermia en est une victime. Égée, son père, veut la marier à Démétrius, lui-même convoité par Hélène. Hermia se réfugie dans la forêt, royaume des esprits et des lutins… Comédie légère en cinq actes, en vers et en prose, écrite en 1595, Le songe d’une nuit d’été est un hymne baroque et féerique au pouvoir de l’imagination.

Mon avis

Voilà un petit livre qui fait du bien, une Grande pièce de théâtre pour être plus juste. J’aime beaucoup William Shakespeare, la première que je l’ai lu je m’attendais à quelque chose de ardu pas facile d’accès et j’ai été très surprise de voir combien lire cet auteur était agréable et pas du tout compliqué.

Le songe d’une nuit d’été et une pièce délicieuse avec une pointe d’humour et des jeux de mots notamment page 89 qui montre une facette de l’homme qu’était Shakespeare.

L’auteur en profite un peu pour fustiger la société aristocratique vis-à-vis des comédiens, c’est subtil mais bien présent.

J’ai bien évidemment adoré la présence des fées et des elfes, ils adoucissent la cruauté d’une société où on ne choisit pas sa vie amoureuse et sa vie tout court.

Entre féerie, suspense et un soupçon d’humour Le songe d’une nuit d’été est un régal, à lire absolument, vous ne regretterez pas du tout, un petit chef d’œuvre.

Publicités

Une réflexion sur “Le songe d’une nuit d’été – William Shakespeare

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s