Aeternia – tome 1 – Gabriel Katz

éditions Pocket

435 pages

 

Quatrième de couverture

Leth Marek se retire invaincu des arènes de Morgoth après des années de combats, de triomphes et de gloire. Le gladiateur a décidé d’emmener ses fils à Kyrenia – cité du savoir et de la culture – pour leur offrir l’éducation à laquelle il n’a pas eu droit. Mais sa route croise celle d’un culte itinérant et de son Prophète.Les nomades prêchent leur religion au détriment de la Grande Déesse adorée par les Kyréniens. Leur foi est profonde, leur progression, inexorable. Dans la cité mère, où les puissants du Temple s’entredévorent, une guerre ouverte va éclater. Les fanatismes et les ambitions vont s’aiguiser. Et la hache de Leth va de nouveau tremper dans le sang.

Mon avis

J’ai fini ce tome 1 très déçue parce que je l’ai lu en tant que roman de fantasy et pour moi ce n’est pas de la fantasy, du moins comme que je l’apprécie. Hormis le fait que l’histoire ne se passe pas dans notre univers quoi que là c’est un peu discutable aussi avec la présence des gladiateurs mais bon à par cela il n’y a rien qui fait ce roman un roman de fantasy.  Je verrai plus une fiction historique sous fond de vengeance.  De plus et là je vais passer pour une lecture psychorigide mais je ne supporte absolument pas ce qu’on appelle les gros mots dans la fantasy. C’est totalement rédhibitoire pour moi, ça gâche même ma lecture, ça peut paraître futile mais le fait et là ! et donc dans ce livre il y en a quelques-uns et ça passe pas du tout du tout…

Pour la fin de ce tome un je suis restée assez indifférente, j’ai trouvé ça un peu facile…

 

Mais voilà, au moment d’écrire ma chronique j’ai eu le temps de « digérer » ma lecture et en repensant plus en profondeur à cette lecture je me dis que finalement je n’ai peut-être pas aussi détesté que ça ce livre.

Donc il y a des points positifs à cette lecture, notamment l’écriture de l’auteur qui est fluide et agréable. Le suspense est assez présent dans le roman parce qu’on a envie de tourner les pages et connaître la suite. L’histoire est prenante, les personnages intéressants.

Et oui je l’avoue je pensais faire une chronique totalement négative sur ce livre et à la fin je me dis que je vais très certainement lire là suite !!!

Je m’aperçois que les « côtés » négatifs du livre sont moins important que les « côtés » positif. Je lirai la suite pas spécialement pour me plonger dans de la fantasy mais pour retrouver la plume de l’auteur et les protagonistes de Aeternia parce que mine de rien je me pose pas mal de question !

Publicités

3 commentaires

  1. La magie va prendre je pense un peu plus de place dans le second tome, le premier étant vraiment un tome d’introduction. Après avoir adoré la trilogie Le Puits des mémoires, j’ai voulu découvrir ce diptyque. Et je n’ai pas été déçue contrairement à toi. J’ai aimé découvrir cet conflit religieux avec au milieu cet ancien gladiateur nourri par la vengeance. J’ai hâte de découvrir la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s