L’échappée – Valentine Goby

éditions folio

257 pages

Quatrième de couverture

Nous marchons, suivies par la foule, têtes rasées parmi les décombres de l’avenue janvier, de la rue Saint-Hélier dévastée, criblée de béances et d’immeubles en ruine, pendant des semaines c’étaient des gravats enchevêtrés de poutres, de meubles brisés, chambres, cuisines, salles à manger réduites en poussière, éclats de verre, j’imagine que c’était comme ça, tout est déblayé et vide maintenant, je trébuche sur des souvenirs que je n’ai pas, les bombardements ont eu lieu sans moi, j’étais terrée dans un couvent mais je sais tout, ils m’ont lait ce que la guerre leur a fait.

Mon avis

Une bonne lecture même si je m’attendais à ce que le sujet soit traité autrement, plus accès sur le après-guerre. Mais l’écriture de cette autrice belle, très belle, un régal à lire. Elle s’est traduire par les mots et tout en finesse tout un panel de sentiments, une très belle écriture.
On suit Madeleine avec tristesse et émotion car l’on sait la honte et l’humiliation qu’elle devra subir…
Chaque livre de Valentine Goby me touche profondément, chaque livre est une pépite.
Si vous ne connaissez pas cette autrice n’hésitez pas à la lire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s