Les lionnes de Venises – Mireille Calmel

éditions XO éditions

345 pages

Un immense merci à la team et aux  pour ce beau partenariat

 

Quatrième de couverture

Venise, campo Santa Fosca, octobre 1627. Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime ? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure.Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s’immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s’enfonce dans les arrière-cours des palais. Une Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l’amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots.Dans ces bas-fonds de la cité lacustre, amis et ennemis avancent masqués. Lucia joue de ses charmes, de son épée, de son poignard aussi qu’elle porte au mollet. Elle ruse, croise le fer avec Giorgio Cornaro, le fils du doge, homme corrompu et dangereux, prête à tout pour découvrir la vérité sur cette gravure dont tous, à Venise, sont convaincus qu’elle recèle le secret du pouvoir absolu.

 

Mon avisJe suis ravie d’avoir lu ce livre. Une très bonne lecture. J’ai aimé l’écriture de l’auteur et l’histoire qu’elle nous conte. J’ai apprécié le saut dans le passé même si j’ai eu parfois un peu de mal avec quelques personnages historiques mais rien d’insurmontable !

Lucia est un personnage féminin très intéressant, elle est volontaire et courageuse. D’une vie simple avec son père elle va basculer dans une vie de complots et de clandestinité. Lucia va rencontrer et croiser un grand nombre de personnages plus ou moins sympathiques à son égard voir totalement haineux. Elle est une héroïne que l’on prend plaisir à suivre et à laquelle on s’attache rapidement.

Et bien sûr il y a Marco, intelligent, cultivé, fort et courageux, on ne peut que l’apprécier.

Dans ce livre on croise pas mal de personnages, certains aux destins tragiques, je pense notamment à Lucia. D’autres sont détestables, machiavéliques et cruels.

Autre « personnage » central du livre, Venise, une Venise de 1627 que l’autrice nous décrit avec beaucoup de réalisme, un régal…comme tout le livre.

Avec Les lionnes de Venise je découvre cette autrice que je n’avais jamais lu et je contente de cette découverte. Ce livre est un très bon roman historique mais aussi un roman d’aventure. Il est très captivant et donc se lit très vite tant il est difficile de le lâcher. Il s’agit d’un tome 1 et j’ai hâte de pouvoir lire la suite.

 

Interview de l’autrice sur le site XO éditions http://www.xoeditions.com/livres/les-lionnes-de-venise/

Publicités

2 réflexions sur “Les lionnes de Venises – Mireille Calmel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s