La patience du diable – Maxime Chattam

éditions Pocket

576 pages

 

Quatrième de couverture

Des gens ordinaires découverts morts… de terreur. Un go-fast qui transporte bien pire que de la drogue… Et dans ce qui semble être l’antichambre de l’enfer : un homme retrouvé sauvagement égorgé. Lieutenant à la section de recherche de Paris, Ludivine Vancker comprend bientôt qu’un fil sanglant relie ces faits divers. Le mal qui ronge le monde, elle le connaît. Elle le côtoie depuis trop longtemps. Alors elle plonge, prête à nager dans l’horreur pour en retrouver la source. Là-bas, le diable l’attend, patiemment.
Mon avis
Un très bon thriller où l’on bascule très souvent dans l’horreur absolue ! L’horreur dans les crimes isolés qui sont au delà du supportable et l’horreur dans les crimes de masse qui ne sont pas sans rappeler les attentats terroristes.
C’est un roman qui fait pas mal réfléchir sur le mal qui est encré dans l’humain, l’auteur décortique l’âme humaine et ça en est presque effrayant, voir effrayant tout court.
Du très bon Chattam encore une fois, hyper efficace mais parfois difficile à lire tellement les descriptions et les faits sont horribles et terrifiantes.
Lecture commune avec Fée_Gnomène (lien de sa chronique à venir)

6 réflexions sur « La patience du diable – Maxime Chattam »

  1. Ce livre est la suite de La conjuration primitive…. j’ai eu toutes les peines du monde à terminer ma lecture… c’est encore plus affreux que le premier tome. En plus c’est sur fond de satanisme, et ça , ça me fait encore plus peur que le reste.

    Chattam est un écrivain génial, qui sait rendre vrai le moindre fait divers…. du grand Chattam !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s