Celle dont j’ai toujours rêvé – Meredith Russo

éditions PKJ

311 Pages

Quatrième de couverture

Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Amanda comprend que pour être heureuse, elle doit se révéler, au risque de tout perdre. Car le secret d’Amanda c’est qu’avant, elle s’appelait Andrew.
Mon avis
Un livre touchant mais pas autant que je l’aurais cru. Je pensais être bouleversée par cette lecture mais je l’ai pas été. Il m’a manqué peut-être le fait que ce soit un récit/témoignage plutôt qu’un roman ou tout simplement il m’a manqué quelque chose dans ce livre. Peut-être aussi le fait que Amanda parle à Bee m’a semblé un raccourci et une facilité un peut trop énorme. Ce qui se passe ensuite était prévisible, c’était une évidence.
Hormis cela j’ai bien aimé ce livre qui aborde un sujet qui est souvent difficile pour les personnes concernées. A travers ce livre se sont toutes les différences et les difficultés qu’ils engendrent qui sont mis en avant, difficultés dues par l’intolérance et la haine.
Peut-être est-ce un livre qui s’adresse plus particulièrement à des lecteurs/lectrices ados.  Mais en tout cas c’est un livre à lire sans hésitation, d’autant plus qu’il se lit très rapidement et qu’il reste une belle lecture.
Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s