The book of Ivy tome 1 et The revolution of Ivy tome 2 – Amy Engel

éditions Lumen

Tome 1 – 341 pages

Tome 2 – 321 pages

 

Quatrième de couverture TOME 1

Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ?

À la suite d’une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s’est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s’est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.

Cette année, mon tour est venu.

Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L’objectif, c’est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu’un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu’un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu’en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l’enfance.

Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? Book of Ivy est le premier roman d’Amy Engel, à la fois suspense insoutenable, dystopie cruelle et histoire d’amour torturée.

Mon avis pour les tomes 1 et 2

Comme j’ai lu les tomes 1 et 2 en un week-end je fais un seul billet pour cette duologie que j’ai beaucoup aimé.

Il s’agit d’une série de dystopie young adult qui se lit très rapidement et qui est très addictive. J’ai passé un excellent moment avec  Ivy et Bishop.

Ce que j’ai particulièrement apprécié c’est que l’on comprends assez vite que tout n’est pas noir ou blanc, le bien ou le mal. Cela m’a rassuré pour ma lecture parce que j’ai eu un peu peur de voir le cliché d’un côté les méchants qui ont pris le pouvoir et de l’autre les gentils qui subissent. Finalement les pires ne sont peut-être pas ceux que l’on pourrait croire.

J’ai beaucoup aimé aussi la relation Ivy/Bishop où là aussi j’ai été agréablement surprise.

J’ai aimé aussi l’univers post-apocalyptique, assez voir très cohérent.

 

Lorsque j’ai fini le tome 1 j’avoue que j’étais heureuse d’avoir le tome 2 sous la main, je l’ai enchaîné direct bien évidemment.

Le tome 2 est assez différent du tome 1, on est plus dans la survie, déjà nous ne sommes plus dans le même lieu, mais dans un lieu hostile, le danger est constamment là. La lutte pour survivre est âpre et une quête de chaque jour.

Ivy va faire de belles rencontres je pense à Ashley et Caleb et d’autres moins bonnes, surtout une. Il va se passer pas mal de choses.

 

Une très bonne duologie que je vous encourage à lire, d’autant qu’elle est sortie en poche aux éditions PKJ.

Pour ma part je n’aurais pas le plaisir de garder les livres dans ma bibliothèque vu que je les ai empruntés.

 

Je pense pouvoir dire que j’ai eu un coup de cœur pour ces deux tomes pour la qualité de l’écriture, les personnages attachants et même pour ceux qui le sont moins, pour l’univers créer par l’auteur, pour le suspense.

 

Krondor les assassins – Le legs de la faille – tome 2 – Raymond E.Feist

le-legs-de-la-faille-tome-2

Présentation de l’éditeur (source amazon.fr)
La guilde des assassins sème la mort ! Elle est de retour à Krondor et tue sans motif apparent. L’écuyer James et le lieutenant William conDoin, tout juste nommé à ce poste, sont dès lors précipités dans le monde sinistre du meurtre et des intrigues politiques, tandis que la guerre menace d’embraser le royaume… car parmi les victimes assassinées se trouve un noble d’un Etat voisin ! Le temps presse et la cité est saisie par la terreur, alors que les deux jeunes hommes se livrent à une course contre la montre : il leur faut trouver le responsable de cet acte de guerre, un personnage mystérieux connu sous le nom du Rampant…

Biographie de l’auteur
Raymond E. Feist est né en 1945 aux USA. Depuis 1982 et la sortie de Magicien, il est l’un des plus grands best-sellers de Fantasy au monde. Tous ses romans se situent dans le même univers et suivent les mêmes protagonistes et leur descendance. Le résultat est une saga grandiose et attachante à nulle autre pareille.

Mon avis :
J’ai retrouvé l’écuyer James avec grand plaisir, il devient un personnage très attachant. je regrette un peu que les elfes ne soient plus présent mais cela n’enlève rien au fait que ce tome 2 est très bon, encore meilleurs que le tome 1 mais bon je pense que cela vient aussi du fait que je suis entièrement dans l’univers de Krondor. Ce tome est assez exaltant et terrifiant par moment.

Ma note 8/10

Krondor la trahison – le legs de la faille – tome 1 – Raymond E.Feist

Krondor-la-trahison

Présentation de l’éditeur (source amazon.fr
Neuf ans après la chute de Stethanon, de terribles puissances s’éveillent à l’horizon. Le porteur de ces mauvaises nouvelles n’est autre qu’un Moredhel, un elfe noir nommé Gorath. Le sang coule à nouveau. Les Faucons de la Nuit, la guilde d’assassins qu’on croyait anéantie, renaissent de leurs cendres et frappent impitoyablement. La politique redevient un jeu dangereux où l’on égorge le perdant. Les Six, un mystérieux groupe de magiciens, ourdissent dans l’ombre de terribles machinations. Ils veulent mettre à genoux le royaume des Isles! Mais il leur faudra compter avec nos vieux amis Jimmy, Locklear et Pug, bien sûr !

Biographie de l’auteur
Raymond E. Feist est né en 1945 aux États-Unis. Depuis 1982 et la sortie du Magicien, qui ouvre la saga épique du royaume de Krondor (les cycles la Guerre de la Faille, L’Encre-deux-guerres et la Guerre des Serpents), il est l’un des plus grands best-sellers de Fantasy au monde. Ce volume ouvre une nouvelle série dont l’action se déroule entre Ténèbres sur Sethanon et Prince de sang.

Mon avis :
Au départ j’étais enchanté de pouvoir emprunté la trilogie de « le legs de la faille » à la médiathèque mais je me suis aperçue lorsque j’ai commencé la trilogie qu’il y avait avant « le legs de la faille » une autre trilogie  » la guerre de la faille ». Je peux dire que ça m’a légèrement énervé, je n’ai pas pris trop de plaisir durant les premières pages me disant que je ne comprendrais rien vu qu’il s’agissait d’une suite…
Peu à peu la magie de l’écriture de l’auteur et de la fantasy a opérée, je suis ensuite bien rentrée dans l’histoire. J’ai apprécié l’elfe noir Gorath, mais aussi Locklear et James (jimmy).
Les elfes bons ou mauvais sont très présents pour mon plus grand bonheur. Il y a beaucoup d’action, de la magie.
Je lirai ultérieurement « la guerre de la faille » pour retrouver certains personnages et surtout ce monde. « Le legs de la faille » aura été un avant goût de la première trilogie et je n’ai pas eu de soucis de compréhension de l’histoire.

Ma note 8/10

Krondor : la larme des dieux -le legs de la faille – tome 3 – Raymond E.Feist

le-legs-de-la-faille-tome-3

Quatrième de couverture.

Le terrible sorcier Sidi a l’intention de porter un coup fatal au royaume en lançant Ours, le pirate assassin, à la poursuite du vaisseau qui transporte l’objet le plus sacré de Midkemia : la Larme des Dieux. L’on pense en effet que tous les pouvoirs magiques découlent de cette pierre miraculeuse. Or, si la Larme devenait le jouet du sorcier, l’avenir ne serait plus que terreur, mort et nuit éternelle. L’écuyer James, le lieutenant William et la magicienne Jazhara se lancent donc dans une mission périlleuse pour secourir le précieux artefact. Pendant ce temps, de noires créatures se rassemblent dans un but inavouable : créer le chaos qui précipitera la perte de l’écuyer James et de ses braves compagnons et qui permettra de corrompre totalement la Larme des Dieux…

Mon avis : Je suis assez triste de quitter Krondor, le prince, l’écuyer, la magicienne pour quelques temps. Les tomes 4 et 5 sont il me semble pas encore paru en france, alors de là à ce qu’ils soient à ma médiathèque…ça risque d’être assez long. Je me réconforte qu’en attendant je pourrais acheter et lire « les chroniques de Krondor » et « les nouvelles chroniques de Krondor ».
Pour en venir à ce tome 3 « la larme des Dieux » je suis assez enthousiasmée par ma lecture. Ce tome foisonne de démons, de créatures malfaisantes mais James le fidèle écuyer du prince Arutha est là!!! Courageux, près à affronter le « mal » il est secondé par le moine Solon et la magicienne Jazhara tout aussi courageux que lui près à ce battre pour récupérer La Larme des Dieux. N’oublions pas biensûr le naufrageur Kendaric qui m’a bien fait rire le pauvre!!!!
Parfois ce quatuor gagne un peu facilement contre ces monstres, ces démons mais cette rapidité dans la résolution des « problèmes » m’a bien plu tout de même.
La magie est assez présente, la cruauté aussi, certains passages font plutôt froid dans le dos !
William devient lui aussi un personnage attrayant qui prend ces nouvelles responsabilités et est confronté à de nombreux dangers.
J’ai découvert cet auteur de fantasy ‘ »le legs de la faille », ma prochaine lecture de Raymond E .Feist sera « Pug le magicien ».