Les animaux fantastiques – J.K. Rowling

éditions Gallimard Jeunesse

309 pages

Je remercie chaleureusement Jules Quitté de chez Gilles Paris ainsi que les éditions       pour ce service presse. Merci de me faire confiance.

Quatrième de couverture

J. K. Rowling, créatrice de la mythique saga Harry Potter, nous invite à découvrir une nouvelle ère du Monde des Sorciers, au côté du jeune explorateur et magizoologiste Norbert Dragonneau. Revivez le film écrit par J. K. Rowling avec le texte original de l’auteur : l’intégrale des dialogues, mais aussi l’action, le jeu des personnages, les descriptions des décors, les mouvements de la caméra. Une aventure épique et fabuleuse, une grande histoire de magie et d’amitié.

Mon avis

J’ai vu le film au cinéma et j’avais été très déçue parce que je m’attendais à pas mal de références sur Harry Potter et son univers, des explications, une continuation de la saga dans le passé. J’ai revu le film en dvd (que l’on m’a prêté) en sachant ce qu’il en était et là j’ai pu apprécier le film pour ce qu’il était vraiment et je me suis régalée. J’ai trouvé ce film génial et j’avais très envie de lire le livre. Du moins « Le texte du film », le format me faisait un peu peur mais j’ai passé outre.

Bien m’en a pris parce qu’au bout de trois ou quatre pages on  prend vite l’habitude du format et on replonge avec plaisir dans l’univers du film au côté de Norbert Dragonneau, Tina, Queenie et Jacob.

Dans ce livre il y a les animaux fantastiques bien sûr mais aussi de la magie, de la cruauté, de l’amitié et un soupçon d’amour. De belles relations humaines entre nos quatre protagonistes. C’est vraiment une très belle histoire, c’est très touchant et cette lecture met en surbrillance des détails du film qui pour ma part m’avaient échappés. Pas mal d’aventures aussi avec certains animaux. J’ai adoré le principe de la valise c’est vraiment magique.

Voilà pour le contenu.

En ce qui concerne le contenant le livre est magnifique, la couverture avec le titre et le nom de l’auteur en relief, les superbes dessins dorés sur la couverture ainsi que ceux qui se trouvent à l’intérieur du livre.

Un des animaux fantastiques à chaque début de chapitre, des dessins entre chaque scène, en haut et en bas des pages. Et la couverture intérieure toute étoilée est splendide.

Un livre à avoir dans sa bibliothèque et à lire que vous ayez vu le film ou pas, cependant avoir vu le film vous apportera peut-être un plus pour apprécier le livre.

Harry Potter à l’école des sorciers – J.K. Rowling

éditons Folio Junior

311 pages

 

Quatrième de couverture

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie !
Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry Potter se révèle un sorcier doué. Mais un mystère entoure sa naissance et l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom.

Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Mon avis

Avec Harry Potter à l’école des sorciers je commence ma troisième lecture de la saga. J’ai vu plus de fois les films que je n’ai lu les livres donc j’ai pas mal comparer livre/film durant ma lecture et le livre sort largement vainqueur. Malgré tout le livre est très bien adapté.

Pas de surprise au niveau de l’écriture de l’auteur ou de l’histoire puisque je connais pas mal mais un grand plaisir à me replonger dans cet univers. Découvrir des détails et apprécier je crois plus ma lecture en prenant le temps de déguster.

Mon personnage préféré reste Severus Rogue et je rêve d’un one shot le concernant, de son enfance à sa rencontre avec Harry.

J’ai passé un très bon moment et cette troisième lecture de la saga a été un régal.

Dans le cadre d’une lecture relecture etc. sur le groupe facebook « Lecture commune Harry Potter » initié par Alicia de la chaine Moody take a book.

Le planning de lecture ci-dessous si ça vous intéresse

Un noël pas comme les autres – Sheila Roberts

15239298_10155431254158356_1519791001_n

Edtions Harlequin

384 pages

15578645_10155516463573356_1481800229034247331_n-copie

Quatrième de couverture

Quand vos ex s’invitent à Noël, le repas promet d’être pimenté ! Elles sont inséparables et elles ont l’intention de passer un Noël inoubliable. Mais rien ne va se passer comme prévu… Tandis que Cassie prépare le mariage de sa fille chérie prévu pour les fêtes, son ex indélicat ne trouve rien de mieux à faire que de s’inviter chez elle – avec sa (trop jeune) nouvelle épouse et leur horrible chien… Provocation ? Pendant ce temps-là, Charlene voit resurgir à travers les flocons de neige son ex infidèle qui, après l’avoir odieusement trahie, lui promet qu’il a changé… Fabulation ? De son côté, Ella fait tout pour vendre la maison qu’elle partage encore avec son ex immature. Seulement voilà, ce dernier déploie des trésors d’imagination, et de doux souvenirs au goût de chocolat chaud, pour donner une seconde chance à leur mariage.

Mon avis

J’adore Noël et j’ai craqué exclusivement sur cette couverture tellement belle, toute pailletée et que ce soit les éditions Harlequin pas grave. Mais avec ce livre (et d’autres) il ne faut pas se fier à la maison d’édition et avoir de préjugés.

Je n’ai pas adoré cette lecture mais j’ai beaucoup aimé quand même et elle est parfaite pour un mois de décembre. J’ai passé un bon moment avec l’écriture de l’auteur, l’ambiance du livre, les personnages et l’histoire.

Livres lus depuis le 30 octobre

J’ai 13 (il me semble) chroniques en retard et comme je n’ai pas du tout envie de les faire je vais juste mettre les couvertures et une note, peut-être quelques mots sur le livre mais c’est tout, pas de résumé non plus comme ça ça ira plus vite !!

Je vais cependant faire un effort pour les livres faisant partis d’un challenge en les chroniquant à part de ce billet.

 

54166

J’ai surtout apprécié les dessins de Mylène Farmer dont je suis hyper fan, le texte de Michel Onfray est agréable à lire. 8/10

 

41mw8dfziml-_sx306_bo1204203200_

Grosse déception, j’attendais beaucoup de ce livre et je me suis beaucoup ennuyée. 3/10

 

003586371

Pas mal toutes ces nouvelles sauf celle de Stéphane de groodt que je n’ai pas lu jusqu’à la fin. 7/10

 

519d61pzmal-_sx307_bo1204203200_

Je me suis pas mal ennuyée avec ce second tome, je ne lirai pas la suite. 5/10

 

414nvjezkdl-_sx309_bo1204203200_

Comme toujours l’écriture est superbe mais je n’ai pas accroché à l’histoire et c’est bien la première fois avec cet auteur que j’apprécie énormément. 7/10

amelie-riquet-houppe

Excellente lecture, un très bon cru de Miss Nothomb. 9/10

 

 

Jake Ransom et l’ombre du roi squelette – James Rollins

51JlW1c4ghL._SX349_BO1,204,203,200_

éditions Pocket Jeunesse

299 pages

Quatrième de couverture

Jake et sa sœur Kady n’ont pas grand-chose en commun. Et la mystérieuse disparition de leurs parents archéologues n’a pas arrangé les choses !
Jusqu’au jour où ils sont invités à une exposition sur les Mayas. Soudain, au milieu des antiquités, les deux pendentifs hérités de leur père ouvrent une faille spatio-temporelle !
Propulsés dans un monde parallèle, Jake et Kady découvrent alors Calypsos, le royaume des Tribus Perdues, où cohabitent Mayas, Romains, Vikings et dinosaures !
Ils ne savent pas encore qu’ils devront affronter le Roi Squelette. Ce dernier attend son heure pour envahir Calypsos…

Mon avis

je ne lirais pas les autres romans de la série mais ce livre a été bien sympa et distrayant à lire, un bon moment de lecture

Traquées – Michael Robotham

Michael-Robotham---Traquees

Editons France Loisirs

631 pages

Quatrième de couverture

Une femme nue chaussée de talons rouges se tient sur le parapet du pont suspendu de Clifton, le dos collé à la barrière de sécurité. Elle pleure au téléphone. À quelques mètres d’elle, Joseph O’Loughlin, psychologue, s’efforce de la dissuader de sauter. « Vous ne comprenez pas », chuchote-t-elle avant de s’élancer dans le vide. Plus tard, Joe reçoit la visite de la fille de la victime, qui est convaincue que sa mère n’aurait jamais attenté à ses jours. Joe voudrait la croire… Thriller psychologique terrifiant, Traquées explore les recoins les plus sombres de l’esprit humain. C’est à ce jour le roman le plus puissant de Michael Robotham.

Mon avis :

Je viens de m’apercevoir que j’ai oublié de faire mon avis !! il sera donc très court faute de temps ! Très bon thriller, efficace à souhait, je relirais cet auteur sans hésitations.

Place Colette – Nathalie Rheims

arton2377

Editions Léo Scheer

310 pages

Merci à Gilles Paris SARL et 578041_10151508056119923_1478472448_n

 

Quatrième de couverture

À l’âge de 9 ans, la narratrice de Place Colette est victime d’une erreur de diagnostic qui la cloue sur un lit d’hôpital, le corps prisonnier d’une coquille de plâtre. Au terme de trois années de calvaire, un professeur finit par découvrir la véritable maladie ; il l’opère et la sauve. La jeune fille a passé ce temps immobile à découvrir la littérature et les textes classiques. Elle voue une passion sans limite au théâtre. Revenue à la vie, elle tourne autour de la Comédie-Française et de la place Colette. Le jour de ses 13 ans, elle entre dans la loge d’un comédien dont elle est tombée amoureuse. Bien qu’il ait trente ans de plus qu’elle, elle lui propose de devenir son cadeau d’anniversaire.
Ce roman, qui aurait pu s’intituler Détournement de majeur, est l’histoire d’une double initiation, à l’amour charnel et à la passion du théâtre. Écrit à la première personne, il est pourtant aux antipodes de ce que l’on qualifie d’autofiction : le mensonge enveloppé dans une rhétorique de vérité. C’est un « roman-vrai », où l’auteur se cherche et finit par faire tomber le masque.

Mon avis

J’apprécie les romans de Nathalie Rheims, je n’ai jamais été déçue jusqu’à maintenant. Mais voilà avec Place Colette je dois bien avouer que je n’ai pas totalement apprécié ma lecture.
Ce n’est pas le talent d’écriture de l’auteur que je remets en cause. J’ai apprécié le rythme du livre même si parfois j’ai ressentie quelques lenteurs et j’ai apprécié également le style.
Là où j’ai eu du mal c’est avec l’histoire en elle-même. Je ne m’attendais pas du tout à ce que j’ai lu de la part de l’auteur qui a l’habitude de ne jamais mettre de sexe dans ses romans, ce n’est pas le sexe en lui-même qui m’a choqué ou déplu mais l’âge des protagonistes.
Elle, la narratrice 13 ans et lui, comédien de la Comédie-Française 43 ans.
Cela peut paraître idiot pour certains mais étant maman et même si ma fille n’a plus 13 ans certaines scènes (que je ne vais pas décrire cela va de soi!) me sont insupportables, c’est juste pas possible à imaginer !
Insupportable comme l’avait été ma lecture de Lolita de Nabokov.
Donc voilà si je fais abstraction du fait que certaines choses ne passent pas chez moi, Place Colette est un bon roman et en particulier pour ceux et celles qui apprécie le théâtre. Il montre une autre facette de l’écrivain.