La guerre des peluches – Fatiha MESSALI et Johanna CRAINMARK

Editions Les rêves d’Ily –LES RÊVES D’ILY

Auteure: Fatiha MESSALI
Illustratrice : Johanna CRAINMARK
ISBN : 978-2-491012-02-1
Caractéristiques : L 14,8 cm x H 21 cm x Ep 0,8 cm – 36 pages – Cartonné
Prix Public : 9,90 € TTC

Quatrième de couverture

Quand elle s’engouffre dans le vortex magique pour le monde des peluches, Okel n’imaginait pas s’engager dans une aventure qui la conduirait à sauver le monde des peluches des griffes de l’extraterrestre Frisbi. Elle aura pour mission de rechercher le seul magicien capable de rivaliser avec les pouvoirs de Frisbi. 

Mon avis

Une belle aventure pour sauver les peluches. On retrouve Okel dans La Guerre des Peluches. Tout comme dans La Princesse Tralala et la Sorcière Pas-de-Bol l’histoire et sympathique, captivante pour les enfants. Les couleurs vives s’accordent parfaitement avec l’histoire.

Un livre de qualité.

Le grand livre pop up


Editions GALLLIMARD JEUNESSE
20 pages – 245 x 295mm
Livre en carton
ISBN 9782075133685
Code distributeur J02265
Date de parution 24-10-2019

Merci à Gilles Paris et aux éditions GALLIMARD JEUNESSE


De Matthew Reinhart
Illustré par Kevin M. Wilson

Quatrième de couverture
Un magnifique pop-up grand format, à feuilleter comme un livre classique duquel surgissent d’ingénieuses animations, ou à déployer entièrement pour former une carte géante de Poudlard. Un trésor d’ingéniosité et un objet collector pour redécouvrir les lieux mythiques de la plus célèbre des écoles de sorcellerie.
La version prestige du grand livre pop-up de Poudlard. Un objet collector exceptionnel dans un coffret élégant aux finitions extrêmement soignées.

Mon avis

Ce livre, cette beauté est une merveille ! Une pure merveille vraiment. Un objet de collection et un livre pop up a dévorer avec les yeux. Il est plein de surprise, de choses cachées.

Un magnifique cadeau à offrir ou à s’offrir.

J’aurais pu mettre plusieurs photo sur le visuel mais il s’agit d’un livre pop up et je pense qu’il faut que la surprise soit totale lorsqu’on l’ouvre.

Princesse Tralala et la sorcière pas-de-bol – Fatiha MESSALI et Johanna CRAINMARKISBN

Editions Les rêves d’Ily – LES RÊVES D’ILY

Auteure : Fatiha MESSALI
Illustratrice : Johanna CRAINMARKISBN : 978-2-491012-01-4Caractéristiques : L 14,8 cm x H 21 cm x Ep 0,8 cm – 36 pages – CartonnéPrix Public : 9,90 € TTC

LES MONDES MAGIQUES D’OKEL
Okel est une petite fille qui vit des aventures extraordinaires en voyageant dans les univers magiques et féeriques de ses jouets. Il s’agit évidemment d’une allégorie retranscrivant la place qu’occupe le jeu dans la vie de l’enfant.

Quatrième de couverture
TOME 1 – PRINCESSE TRALALA ET LA SORCIÈRE PAS-DE-BOL

Lorsqu’elle se rend dans le royaume de la princesse Tralala en passant par le vortex magique, Okel ne s’attendait certainement pas à vivre une aventure pleine de rebondissements. Dans le monde de la princesse Tralala, la magie règne en maître et il n’est pas rare de croiser une sorcière au détour d’un chemin mais une sorcière comme la pauvre Pas-de-Bol, on n’en rencontre pas tous les jours !

Mon avis

Très joli livre, assez girly si je puis dire, en tant qu’adulte j’ai énormément aimé et les enfants a qui je les montré et lu 6 ans, 7 ans et 9 ans l’on fortement apprécié. Un univers très coloré, une histoire très sympathique et joliment illustré et colorisé. La couverture et les pages sont de qualité et de plus il est imprimé en France.

Inkarmations -Pierre Bordage

Editions LEHA
450 pages
14,5 x 21 cm
Roman, broché, noir et blanc
Parution : Septembre 2019
22,00€

Merci aux éditons LEHA et à GILLES PARIS



Quatrième de couverture

L’Univers et l’Histoire ne sont pas ceux que l’on croit connaître, une agence karmique se charge de les réguler suivant ses règles en envoyant ses agents à travers le temps ; mais leurs propres règles sont-elles aussi saines que ce qu’ils pensent… ?Opposés dans un affrontement qui semble sans fin, karmacharis et rachkas s’affrontent depuis la nuit des temps. Dans l’ombre, le souverain des abîmes et ses sbires, les rakchas, s’acharnent à précipiter l’humanité dans le néant tandis que les seigneurs du Karma veillent à sa survie et envoient leurs karmacharis pour intervenir dans les affaires humaines lorsque la trame karmique est déséquilibrée, qu’elle menace d’entraîner l’humanité et la Création tout entière à sa perte. Un conflit qui nous entraîne à travers le temps : passé, présent ou futur, moyen-âge, préhistoire, antiquité, colonisation spatiale, guerres futures, XXe siècle…
Mais le souverain des abîmes semble avoir trouvé le moyen de porter un coup fatal à l’humanité et d’obscurcir la légendaire clairvoyance des Seigneurs du Karma dont le Vimana lui-même semble gangrené de l’intérieur. Les Sages du Conseil, les administrateurs du Vimana, ne seraient-ils pas les premiers alliés du souverain des abîmes et de ses démons ?

Auteur phare de la littérature de l’imaginaire française, conteur hors pair, Pierre Bordage nous livre avec Inkarmations une extraordinaire épopée doublée d’une réflexion sur l’humanité, son évolution et ses penchants les plus sombres, mais dans laquelle réside toujours une lueur d’espoir.

Mon avis

Mon avis pourrait très bien ce résumé à « coup de cœur- coup de cœur- coup de cœur », mais je vais tout de même développer un peu !

J’ai été un peu déroutée par le premier chapitre, à vrai dire par le tout début du premier chapitre. N’ayant lu que les deux premières lignes de la quatrième de couverture je me suis demandée où allait nous amener l’auteur. Ma curiosité a été grandement titillée et dans ce première chapitre j’ai tout de suite adhéré au personnage de Alyane.

J’ai adoré ce personnage, fidèle à ses idées et à son amour, elle est courageuse et sérieuse dans ses missions, persévérante et intelligente. Mon personnage préféré du roman.

J’ai tellement aimé l’univers crée par l’auteur, les voyages dans l’espace et dans le temps j’adore ça.

Le Vimana est si réaliste, les descriptions de ce dernier sont parfaites, ni trop ni trop peu, j’ai pu parfaitement visualiser ce monde où évoluent en partie Alyane, ses consœurs et confrères.

 Il y a tant et tant de choses que j’ai aimé dans ce roman que je ne peux pas en parler sans spoiler les futurs lecteurs et lectrices.

Et puis il y a le bien et le mal. Le mal parfois nécessaire pour le bien, assez déroutant dans le premier chapitre.

Au niveau de l’écriture là aussi c’est parfait, j’ai énormément apprécié l’écriture de l’auteur, le style fluide. Les 450 pages se lisent si facilement  ! L’histoire addictive et les personnages sont captivants ou pas mais ne laissent pas le lecteur indifférent.

Bref un énorme coup de cœur pour ce roman, je l’ai fini il y a quelques jours , Alyane  et Elakim sont encore dans mes pensées…

Le Passageur-tome 2 – Le journal et le serpent -Andoryss

307 pages
Editions LYNKS

Quatrième de couverture
(attention spoiler )


Rom sédentarisé, Matéo est un Passageur, chargé d’aidé l’âme des morts à passer de l’autre côté. Projeté à Paris, pendant l’occupation nazie, il rencontre le spectre d’une femme aux pouvoirs terrifiants. Une femme qu’il doit aider au mépris de sa propre vie. Car s’il échoue, le cours de l’Histoire pourrait être bouleversé… C’est bientôt Noël.
Les enfants Soler ont emménagé à Paris. Matéo panse ses plaies. Luisa s’efforce de s’adapter à son collège pour surdoués. Et Diego protège les siens.
C’est bientôt Noël.
Le jour où Matéo s’inscrit dans son nouveau lycée, il croise une étrange fille rousse. Une fille qui menace son âme de Passageur. Une fille qui lui ressemble.
C’est bientôt Noël.
Mais dans le passé, où l’attire l’âme affamée, c’est l’été. C’est l’été dans Paris, occupé par les Allemands. C’est l’été, au sein de l’hôpital Sainte-Anne, où patiente, celle qui l’a convoqué. Une prophétesse aux pouvoirs terrifiants qui le veut pour messager. Pour Matéo, le temps est compté. Car il est le Passageur, et s’il n’accomplit pas sa mission, ce n’est pas seulement sa vie qu’il risque, mais celle d’une fille rousse de l’autre côté du voile, mais celles des milliers de personnes qui se battent au nom de l’humanité…
Paru en 2018 aux éditions Lynks, Le Coq et l’enfant, premier opus duPassageur a reçu un excellent accueil des lecteurs comme de la critique et a été sélectionné pour le Prix imaginales des Lycéens 2019 ainsi que pour le PLIB 2019 (prix des blogueurs et booktubers)

Mon avis

Le premier tome a été un coup de cœur et ce second tome est une gros coup de cœur. Pas mal de choses ont été mis en place dans le tome 1 et dans  tome 2 nous sommes directement dans le vif du sujet.

Ce qui est très appréciable dans cette saga c’est que chaque tome trouve sont dénouement sans attendre le tome suivant, pas de chapitre inutile, chaque page est essentielle.

Fort heureusement je n’ai pas lu la quatrième de couverture avant de commencer ma lecture. Je viens d’en prendre connaissance en faisant mon billet. A mon goût elle en révèle beaucoup trop et du coup ma bonne habitude de ne jamais lire les quatrièmes m’a encore une fois été profitable.

J’ai tout aimé dans ce tome, l’écriture, les personnages, tout aussi bien ceux que l’on connaissait déjà que les nouveaux. Des passages émouvants, d’autres un peu stressants. Un tome hyper complet, c’est vraiment du très bon.

J’achèterais le tome 3 et les suivants s’il y en a les yeux fermés. Je pense et je suis même certaine que l’autrice nous fera voyager dans le temps et que nous aurons encore énormément de choses à apprendre sur Les passageurs.

Un petit mot sur la couverture qui est superbe. Des petites surprises attendent le lecteur à la fin des chapitres.

Tout est là pour passer des moments parfaits de lecture.

Un très grand merci aux Editions Lynks.

Le Passageur – tome 1 – le coq et l’enfant de Andoryss

283 pages

éditions Lynks

Un très grand merci aux Editions Lynks pour leur confiance.

et un très grand merci pour cette superbe box

Quatrième de couverture

Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir. Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile…

Mon avis

 J’ai eu la chance d’avoir été sélectionnée pour la box Le Passageur tome 1 et 2 de Andoryss. J’ai postulé pour cette box pour la couverture intrigante, le titre et le nom de l’autrice. Je n’ai pas lu la quatrième de couverture comme à mon habitude, que ce soit avant ou après réception.

La box est superbe, j’ai beaucoup de chance.

Je suis totalement enchanté de cette lecture, ce tome 1 est un coup de cœur. J’adore les romans historiques et les voyages dans le temps et principalement dans le passé, là j’ai été comblée ! L’autrice allie les deux avec brios.

De plus le choix de l’origine des personnages principaux et je trouve excellent, elle met en avant des personnes exclues de la société même et surtout dans leur propre pays à cause de leur origine. Elle met en avant entre autre leurs croyances.

Ce livre est en tout point passionnant du début à la fin. Personnellement je ne suis pas trop fan de tout ce qui est fantôme, esprit des morts et autres choses du même genre mais là on est au dessus de tout ça. L’autrice rend tout cela tellement crédible, réaliste, passionnant et vivant que j’ai adhéré à ma lecture à cent pour cent et au-delà .

L’écriture est belle et fluide, les personnages super attachants. Totalement enchanté , comme je l’ai déjà dis, je vous incite vraiment à vous plonger dans Le Passageur, du très bon à tout point de vue.

Par chance j’ai le tome 2 sous la main et je peux continuer ma lecture …

Les reins et les coeurs de Nathalie Rheims

216 pages

Editions Léo Scheer

Merci à GILLES PARIS et aux Editions Léo Scheer

Quatrième de couverture

Dans ce récit, fait de tensions et d’émotions extrêmes, Nathalie Rheims nous mène, pas à pas, dans la descente aux enfers où l’a entraîné une maladie génétique.

« J’avais fini par imaginer que les reins, parce qu’ils fonctionnent sans qu’on puisse rien en savoir, sont le véritable siège de l’inconscient. J’avais opté pour les maintenir dans cette sphère de mon ignorance. Inutile de fouiller dans ces zones d’ombre, je savais très précisément où cela me conduirait. Qui étais-je pour me croire l’égale de celui qui, seul, peut sonder les reins et les cœurs ? »
Pour écrire ce texte, Nathalie Rheims n’a pas été guidée par son imagination. Confrontée à une réalité implacable, elle raconte une année de lutte contre un mal singulier, qui, de génération en génération, frappe toutes les femmes de sa famille. Arrivée aux limites de ce que le corps et la conscience sont capables d’endurer, elle doit faire un choix, auquel elle n’aurait jamais cru devoir faire face, un choix sublimé par le don, mais rongé par le sentiment de culpabilité.
Les Reins et les Cœurs est son vingtième livre.


Mon avis

Les reins et les cœurs a été une très belle lecture pleine en émotions. Nathalie Rheims nous narre l’épreuve qu’elle a dû endurer, l’expérience de la maladie, l’expérience du destin inéluctable, l’expérience du don. Un témoignage sans voyeurisme ni  exagération  ni  impudeur.
Comme tous les autres livres de l’autrice il est très bien écris, les mots sont justes, les sentiments et les émotions sont décrites tout en simplicité, sans exagérations.
Ce livre est captivant, instructif et avec une très grande dimension humaine. Ce livre m’a paru malgré le sujet grave et dramatique, rempli de lumière, d’espoir, d’amour et vie.
 
Que dire de plus hormis de vous inciter à lire ce récit.