Les abysses du mal – Marc Charuel

éditions Albin Michel

406 pages

Merci à l’agence Gilles Paris et aux éditions Albin Michel

Quatrième de couverture

Mon boulot : filmer le supplice des victimes avant de faire disparaître leur corps. Mon but : être le tueur le plus inventif.
Parce que la mort est un spectacle, certains sont prêts à payer très cher pour y assister. Voyeurs protégés par un écran, tortionnaires par procuration…
C’est la face cachée du Net. Un monde parallèle qui happe ses proies au hasard et fournit des frissons à prix d’or.

Des réseaux sociaux incontrôlables aux mafias spécialisées dans le marché de la mort en direct, le nouveau thriller de l’auteur du Jour où tu dois mourir dévoile les forces insoupçonnées de la perversion humaine.

Mon avis :

Je découvre cet auteur et c’est une belle découverte.  Un thriller diablement efficace du début à la fin.

Les chapitres courts rendent la lecture fluide et moins pesante peut-être aussi.  J’ai apprécié l’écriture de l’auteur et le fait qu’il ouvre les portes des « abysses du mal » avec les snuff movies dont je ne soupçonnais pas même le nom. Le livre porte très bien son titre, nous entrons au fil des pages dans le mal absolu !

Une lecture angoissante très souvent, une lecture choquante par les faits décrits, l’humain peu être un monstre pervers et sans âme.

Le déroulement de l’enquête est particulièrement intéressante par contre il n’y a pas de personnages vraiment attachant dans ce roman et l’inconscience d’un des protagonistes est prévisible et plutôt horripilant !

En conclusion c’est un bon thriller mais la psychologie des personnages est trop superficielle. Je lirais certainement un autre roman de l’auteur.

Publicités

La fille des templiers – tome 1 – Mireille Calmel

384 pages

éditions XO

Merci aux éditions XO pour ce partenariat

Quatrième de couverture

19 mars 1314.Jacques de Molay, le dernier grand maître de l’Ordre du Temple, est brûlé en place publique.
Il a été condamné par le roi Philippe le Bel qui reproche aux Templiers de dissimuler un fabuleux trésor.
Mais le jour du supplice, une colombe dépose un message entre les mains du souverain.
C’est la malédiction, terrible : le Roi et ses fils paieront pour ce crime !

Huit ans plus tard… 

15 juillet 1322. Une jeune paysanne, Flore Dupin, est pourchassée par les soldats de Charles IV.
Quel secret détient-elle ?
Qu’a-t-elle à voir avec l’ordre du Temple ?
Un homme lui confie :
– Avant de mourir, le roi a prononcé ton nom !

Une confrérie mystérieuse, des femmes de courage, des Rois maudits, avec ce vingtième roman, Mireille Calmel signe un roman d’aventure fascinant.

 

Mon avis

Une bonne lecture mais un petit bémol, j’ai eu l’impression retrouver un peu le même schéma que dans les lionnes de Venise au niveau du trio : une jeune fille, un jeune homme et un homme plus mûr.

Hormis cela cette lecture m’a plu, le style et l’écriture de l’auteur sont agréable, j’ai bien aimé le côté historique du roman. Jeanne de Dampierre est un personnage très intéressant, certainement celui que je préfère dans le livre pour mainte raison que je ne dévoilerai pas.

Flore Dupin me semble naïf et assez égoïste, son peu d’inquiètude pour Gabriel en fait un personnage peu sympathique, pas particulièrement attachante comparé à Jeanne.

J’ai trouvé le rythme un peu trop rapide, un maque de détails par moment dans le déroulement de l’histoire et de l’Histoire.

Ceci dis c’est une lecture très agréable et je lirais le tome 2.

 

 

 

Lecture en cours

Partenariat Gilles Paris/éditions Albin Michel

Mon boulot : filmer le supplice des victimes avant de faire disparaître leur corps. Mon but : être le tueur le plus inventif.
Parce que la mort est un spectacle, certains sont prêts à payer très cher pour y assister. Voyeurs protégés par un écran, tortionnaires par procuration…
C’est la face cachée du Net. Un monde parallèle qui happe ses proies au hasard et fournit des frissons à prix d’or.

Des réseaux sociaux incontrôlables aux mafias spécialisées dans le marché de la mort en direct, le nouveau thriller de l’auteur du Jour où tu dois mourir dévoile les forces insoupçonnées de la perversion humaine.

Contes – Grimm

éditions folio Classique

385 pages

Quatrième de couverture

Mon avis :
J’adore les contes, les fées, les princesses, les méchantes sorcières, les princes charmants et les Disney donc bien évidemment j’ai beaucoup aimé cette lecture et j’ai aimé lire les originaux de contes très célèbres comme que j’adore comme Blanche Neige, Cendrillon ou La Belle au bois dormant.
CHALLENGES