Archives

Tous les articles du mois de janvier 2018

La classe de neige – Emmanuel Carrère et Le bonhomme de neige – Jo Nesbo

Publié 30 janvier 2018 par sylviecerisia

Quatrième de couverture

  • Nicolas n’envisageait pas la classe de neige comme une partie de plaisir, mais comme une épreuve terrible ; elle le sera bien plus qu’il ne l’avait redouté. D’abord son père, habitué à faire de la route par son métier de représentant, décide de le conduire en voiture jusqu’au chalet pour lui éviter le trajet en autocar. Ensuite, il repart en oubliant les affaires de son fils dans son coffre. Pour Nicolas qui a peur de tout, de s’oublier au lit, de se faire remarquer, d’être le souffre-douleur des autres, ça commence très mal malgré la gentillesse des moniteurs

 

Mon avis

Je n’ai pas aimé cette lecture qui part dans tous les sens, je me suis ennuyée avec cette classe de neige et j’ai trouvé cette histoire glauque, pas prenante, trop axée sur la classe de neige et les disputes enfantines.

 

Quatrième de couverture

À Oslo, la première neige tombe sur la ville lorsqu’une mère de famille sans histoires disparaît, en pleine nuit. Seul indice, son écharpe retrouvée autour du cou d’un bonhomme de neige, mystérieusement apparu dans son jardin. La police n’a aucune piste jusqu’au jour où l’inspecteur Harry Hole reçoit une lettre signée «le bonhomme de neige», lui annonçant de nouvelles victimes. Pour chaque femme disparue, un bonhomme de neige apparaît… Derrière cette mise en scène macabre se cache un tueur diabolique, prêt à tout pour défier le célèbre Harry Hole.
Mon avis
Plus un polar qu’un thriller, et le genre de polar. L’enquête est trop médicale à mon goût.
Lecture très moyenne et je ne pense pas lire autre chose de cet auteur.
 

La grande course – Nicolas Vanier

Publié 30 janvier 2018 par sylviecerisia

éditions Pocket

296 pages

Quatrième de couverture

Nicolas Vanier n’est jamais loin de l’aventure. Il doit sans doute trépigner d’impatience de repartir en territoires extrêmes lorsqu’il se pose pour relater ses voyages dans les plaines glacées de Sibérie ou d’Alaska. Remercions-le d’avoir tout de même pris le temps d’écrire La Grande Course. L’auteur y revient, avec son écriture haletante, sur sa participation à la course de traîneau à chien la plus relevée du monde, la Yukon Quest. Les amateurs de sensation forte auront ainsi l’impression de faire partie de l’équipée, attelage de l’homme et de l’animal en environnement hostile.

Mon avis

Grand coup de coeur pour ce livre. J’admire Nicolas Vanier, son esprit aventurier, sa passion et son amour pour ces chiens, son courage, sa persévérance et sa droiture.

Un livre qui vous fait voyager, un régal, j’ai adoré ma lecture. C’est passionnant, très bien écrit.

N’hésitez surtout pas à découvrir cet auteur et aventurier de grand talent.

L’oiseau des neiges – Tracy Rees

Publié 30 janvier 2018 par sylviecerisia

éditions FranceLoisirs

575 pages

Quatrième (je n’ai pas mis la quatrième en entier parce qu’elle spoile une grande partie du livre)

Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy Snow.

Mon avis :

J’ai acheté ce livre parce que j’ai aimé le titre et surtout la couverture. Fort heureusement je n’avais pas lu la quatrième de couverture sinon une partie de ma lecture aurait été gâchée.

Il y a des livres que l’on n’a pas envie de finir parce qu’on est très attaché aux personnages et qu’on n’a pas envie de les quitter. L’oiseau des neiges fait partie de ces livres. J’ai adoré ce livre, cette histoire, les personnages en particulier Aurélia et Amy. J’ai aimé l’écriture de l’auteur, les lettres et ce qui en découle en fait et en personnes. un très beau livre, une très belle histoire émouvante, belle et triste.

Un très grand coup de coeur pour ce livre, à lire absolument.

 

 

 

Le village – Dan Smith

Publié 30 janvier 2018 par sylviecerisia

éditions 10/18

476 pages

Quatrième de couverture (inutile de lire toute la quatrième de couverture, la première ligne suffit amplement !!!!)

Sur la piste d’un tueur en série dans la Russie de Staline.Hiver 1930. Vyriv, un petit village isolé de l’ouest de l’Ukraine. Dans la steppe enneigée, Luka, vétéran de la guerre de Crimée, recueille un homme inconscient. Dans son traîneau, deux corps d’enfants atrocement mutilés. Lorsque Luka revient au village, les habitants s’affolent. Avec l’arrivée au pouvoir de Staline, la paranoïa règne. Dans cette petite communauté jusqu’ici préservée, tout le monde craint l’arrivée de l’Armée rouge et des activistes. La venue de cet étranger n’annonce-t-elle pas un péril plus grave encore ? Luka n’aurait-il pas fait entrer un monstre dans le village, un assassin d’enfants, l’incarnation du mal ? Quand une fillette du village disparaît, Luka promet solennellement de la retrouver. À travers les étendues gelées de cette région hostile déchirée par la guerre et la brutalité, où la survie est un souci de chaque instant, il se lance alors à la poursuite d’un prédateur particulièrement retors

Mon avis :

Grand coup de coeur pour ce livre inoubliable, un roman fort, puissant, dense et captivant. Ce bouquin est excellent, la psychologie des personnages, les faits dramatiques, les lieux sauvages où se déroulent les faits.

Que dire d’autre, ce livre est génial, hyper captivant du début à la fin. Il est peu connu mais il mériterait de l’être , à lire absolument !

y aura-t-il trop de neige à Noël – Collectif

Publié 30 janvier 2018 par sylviecerisia

Quatrième de couverture

12 nouvelles drôles et romantiques pour un Noël magique ! C’est le soir du réveillon. Catherine a oublié le brie aux truffes, Valentine est coincée dans la cabine d’essayage d’un grand magasin, déguisée en mère Noël. Pauline déprime en Toscane, seule et célibataire. À New York, le Dr Sam Miller se rend à un énième rencard de Noël organisé par sa soeur Imogene. Nina se retrouve enfermée chez elle, sous les toits de Montmartre, avec un inconnu et Audrey est en garde à vue pour avoir manifesté contre un abattoir. Tous ces personnages ont un point commun : malgré les apparences, ils vont passer le réveillon le plus féerique de leur vie ! Êtes-vous prêt pour un Noël 100 % comédie, 100 % romantique, 100 % magique ?

Mon avis

Deuxième lecture du mois de janvier, il ne m’a pas déplu lors de sa lecture mais j’avoue que un mois après je n’en garde aucun souvenir, donc voilà pas beaucoup d’intérêt pour moi. Sympa à lire sans plus.