Archives

Tous les articles du mois de janvier 2013

Troisième humanité – Bernard Werber

Publié 31 janvier 2013 par sylviecerisia

couv32752593

583 pages

éditions Albin Michel

Quatrième de couverture

Nous sommes à l’ère de la deuxième humanité.

Il y en a eu une avant.

Il y en aura une…après.

Mon avis

Je suis ravie d’avoir retrouvé le style et l’écriture du Bernard Werber du cycle des Fourmis, des Anges, de l’Arbre des possibles, de Nos amis les humains. Je n’ai pas apprécié Nous, les dieux et Le souffle des dieux, ensuite je n’ai pas lu les livres qui sont parus.

J’ai été tenté par Troisième humanité et bien m’en a pris puisque j’ai beaucoup aimé. Je l’ai acheté à la foire du livre de Brive début novembre 2012 et donc mon livre est dédicacé par l’auteur !

Ce premier tome est captivant du début à la fin, les personnages sont attachants, le rythme est rapide et entraine le lecteur dans une aventure passionnante et captivante.

J’ai adoré le fait que la terre Gaïa soit une être qui s’exprime, qui raconte aux lecteurs son ressenti, se qu’elle subit par la faute de l’humain. Le côté écologique du roman m’a beaucoup plu également.

Les Emachs, que dire des Emachs, j’adore !!! mais chut je vous assure d’excellents moments avec ce livre, à vous de vous plonger dedans !

Et le petit plus ont été les extraits de l’Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu, un régal.

Alors maintenant il va falloir s’armer de patience pour lire le tome 2 et je suis très impatiente de l’avoir entre les mains.

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune organisé par Arwen sur le forum de Livraddict.

BANNIR-1

Krondor les assassins – Le legs de la faille – tome 2 – Raymond E.Feist

Publié 23 janvier 2013 par sylviecerisia

le-legs-de-la-faille-tome-2

Présentation de l’éditeur (source amazon.fr)
La guilde des assassins sème la mort ! Elle est de retour à Krondor et tue sans motif apparent. L’écuyer James et le lieutenant William conDoin, tout juste nommé à ce poste, sont dès lors précipités dans le monde sinistre du meurtre et des intrigues politiques, tandis que la guerre menace d’embraser le royaume… car parmi les victimes assassinées se trouve un noble d’un Etat voisin ! Le temps presse et la cité est saisie par la terreur, alors que les deux jeunes hommes se livrent à une course contre la montre : il leur faut trouver le responsable de cet acte de guerre, un personnage mystérieux connu sous le nom du Rampant…

Biographie de l’auteur
Raymond E. Feist est né en 1945 aux USA. Depuis 1982 et la sortie de Magicien, il est l’un des plus grands best-sellers de Fantasy au monde. Tous ses romans se situent dans le même univers et suivent les mêmes protagonistes et leur descendance. Le résultat est une saga grandiose et attachante à nulle autre pareille.

Mon avis :
J’ai retrouvé l’écuyer James avec grand plaisir, il devient un personnage très attachant. je regrette un peu que les elfes ne soient plus présent mais cela n’enlève rien au fait que ce tome 2 est très bon, encore meilleurs que le tome 1 mais bon je pense que cela vient aussi du fait que je suis entièrement dans l’univers de Krondor. Ce tome est assez exaltant et terrifiant par moment.

Ma note 8/10

Cadres noirs – Pierre Lemaitre

Publié 23 janvier 2013 par sylviecerisia

9782253157212

441 pages

éditions Le Livre de Poche

Quatrième de couverture

Alain Delambre est un cadre de cinquante-sept ans usé et humilié par quatre années de chômage. Aussi quand un employeur accepte enfin d’étudier sa candidature, il est prêt à tout.

Trahir sa famille, voler, se disqualifier aux yeux de tous et même participer à un jeu de rôle sous la forme d’une prise d’otages…

Dans cette course à la sélection, il s’engage corps et âme pour retrouver sa dignité.

Mais s’il se rendait compte que les dés sont pipés, sa fureur serait sans limites.

Et le jeu de rôle pourrait alors tourner au jeu de massacre…

Mon avis :

« Cadres noirs » mon second Pierre Lemaitre après « Robe de mariée » que j’avais beaucoup aimé.

Pour « Cadres noirs » il en est de même, j’ai passé un très bon moment et je compte bien continuer à lire cet auteur.

Avec ce livre nous sommes loin du thriller avec psychopathe ou harceleur mais le suspense est là. L’auteur sais tenir son lecteur en haleine et les pages défilent.

Le personnage principal Alain Delambre est sympathique au début du livre mais il devient vite antipathique par son égoïsme. Pour assouvir une vengeance il est près à mentir à sa famille et surtout à son épouse. Plus rien n’a de valeur pour lui hormis le fait de faire payer à ceux qui croyaient le berner.

Il met toutes ses chances de son côté pour atteindre le but qu’il s’est fixé ce qui pourrait être louable. Lorsqu’on vous prend pour un vulgaire pion, un outil jetable et que l’on se sent déjà humilié on peut comprendre que l’envie de faire payer ceux qui veulent se servir de vous soit assez forte. Mais de là à mentir et trahir ses proches j’ai eu du mal à ne pas trouver Alain Delambre très énervant et j’ai eu plus d’un fois l’envie de le gifler pour qu’il revienne à la réalité des choses.

Une bonne lecture. Le prochain livre de Pierre Lemaître que le lirais sera « Alex »