Aeternia – tome 1 – Gabriel Katz

éditions Pocket

435 pages

 

Quatrième de couverture

Leth Marek se retire invaincu des arènes de Morgoth après des années de combats, de triomphes et de gloire. Le gladiateur a décidé d’emmener ses fils à Kyrenia – cité du savoir et de la culture – pour leur offrir l’éducation à laquelle il n’a pas eu droit. Mais sa route croise celle d’un culte itinérant et de son Prophète.Les nomades prêchent leur religion au détriment de la Grande Déesse adorée par les Kyréniens. Leur foi est profonde, leur progression, inexorable. Dans la cité mère, où les puissants du Temple s’entredévorent, une guerre ouverte va éclater. Les fanatismes et les ambitions vont s’aiguiser. Et la hache de Leth va de nouveau tremper dans le sang.

Mon avis

J’ai fini ce tome 1 très déçue parce que je l’ai lu en tant que roman de fantasy et pour moi ce n’est pas de la fantasy, du moins comme que je l’apprécie. Hormis le fait que l’histoire ne se passe pas dans notre univers quoi que là c’est un peu discutable aussi avec la présence des gladiateurs mais bon à par cela il n’y a rien qui fait ce roman un roman de fantasy.  Je verrai plus une fiction historique sous fond de vengeance.  De plus et là je vais passer pour une lecture psychorigide mais je ne supporte absolument pas ce qu’on appelle les gros mots dans la fantasy. C’est totalement rédhibitoire pour moi, ça gâche même ma lecture, ça peut paraître futile mais le fait et là ! et donc dans ce livre il y en a quelques-uns et ça passe pas du tout du tout…

Pour la fin de ce tome un je suis restée assez indifférente, j’ai trouvé ça un peu facile…

 

Mais voilà, au moment d’écrire ma chronique j’ai eu le temps de « digérer » ma lecture et en repensant plus en profondeur à cette lecture je me dis que finalement je n’ai peut-être pas aussi détesté que ça ce livre.

Donc il y a des points positifs à cette lecture, notamment l’écriture de l’auteur qui est fluide et agréable. Le suspense est assez présent dans le roman parce qu’on a envie de tourner les pages et connaître la suite. L’histoire est prenante, les personnages intéressants.

Et oui je l’avoue je pensais faire une chronique totalement négative sur ce livre et à la fin je me dis que je vais très certainement lire là suite !!!

Je m’aperçois que les « côtés » négatifs du livre sont moins important que les « côtés » positif. Je lirai la suite pas spécialement pour me plonger dans de la fantasy mais pour retrouver la plume de l’auteur et les protagonistes de Aeternia parce que mine de rien je me pose pas mal de question !

Le mois de la fantasy

Ouiiiiiiiiiiiiii c’est aujourd’hui que commence le mois de la fantasy et j’adore la fantasy. L’initiatrice de ce fabuleux mois de la fantasy est Stefanie de la chaine Pikiti bouquine

Nous avions le choix entre trois niveaux

Vous pouvez vous inscrire sur le groupe facebook « le mois de la fantasy ». Il est organisé aussi trois LC « Un palais d’épine et de larmes » « Aeternia » avec la présence de l’auteur Gabriel Gatz et « L’héritage des rois-passeurs »

J’ai choisi forcément Les Dévoreurs

Je vais faire deux relecture « L’assassin Royal » tome 1 de Robin Hobb et « Le Seigneur des Anneaux » tome 1 de J.R.R. Tolkien (énième lecture)

et la suite en photo

Livres lus 

Un palais d’épines et de larmes de Sarah J.Maas (en cours)

Loin de la foule déchaînée – Thomas Hardy

éditons Archi Poche

467 pages

Lu en lecture commune sur Livraddict, merci à Cassie56 pour avoir organisé cette LC

Quatrième de couverture (attention spoiler)

Ayant perdu toutes ses bêtes par la faute d’un chien mal dressé, le jeune berger Gabriel Oak se trouve ruiné. Le voilà réduit à trouver du travail dans une ferme qu’il vient de sauver d’un incendie. Il ignore qu’elle appartient à Bathsheba Everdene, une jeune femme venue s’installer au pays avec sa tante… et qui a repoussé ses avances avec hauteur. Sans un regard pour Gabriel, la belle héritière est convoitée par un exploitant, William Boldwood, mais aussi par son rival, le fringant sergent Francis Troy – sans savoir qu’une domestique est enceinte de ses oeuvres. Quel espoir l’honnête Gabriel pourrait-il encore nourrir ? A peine s’il compte sur la folie des hommes pour lui ouvrir le coeur de Bathsheba… Finira-t-elle par reconnaître que le plus digne d’elle n’est pas de sa condition ?

Mon avis

Mes premiers mots après avoir fini ce livre ….Libérée, délivrée …… !!!! Ah oui parce que là je me suis ennuyée à un point pas possible, tellement ennuyée que je n’ai même pas envie de voir le film.

Niveau écriture c’est impeccable, niveau narration c’est très bien aussi, l’époque où se situe l’histoire en principe je l’apprécie. Mais au niveau de l’histoire et des personnages cela a été une catastrophe pour moi, juste envie de baffer les protagonistes voilà !!

Cette pauvre Bathsheba qui a trois amoureux et qui fait la difficile et qui forcément choisi le pire ! Elle rejette le premier parce qu’il est trop pauvre mais ce pauvre garçon amoureux transit travaille dans sa ferme pour rester près d’elle. Le second ben le pauvre n’a pas de chance vu que lorsqu’il fait sa déclaration arrive un troisième un crétin imbu de sa personne et qui forcément va épouser Bathsheba et que finalement soit disant elle n’a pas fait exprès de l’épouser. Après des pages et des pages le second tue le premier, et donc passe par la case prison et fini chez les fous si j’ai bien compris. Et on revient au premier qui va avoir l’honneur de pouvoir épouser enfin sa Bathsheba !

Et tout ça dure 467 longues très longues pages ! voilà ce livre m’a bien énervé, les personnages m’ont agacé profondément et je n’en garde rien de positif.

Je n’ai peut-être pas tout compris dans l’histoire, je n’ai peut-être pas saisi toutes les subtilités de la psychologie des personnages mais ce qui est certain c’est que je me suis énormément ennuyée et le mot est faible !

J’attends beaucoup de ce livre et forcément je suis très déçue.

Harry Potter à l’école des sorciers – J.K. Rowling

éditons Folio Junior

311 pages

 

Quatrième de couverture

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie !
Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry Potter se révèle un sorcier doué. Mais un mystère entoure sa naissance et l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom.

Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Mon avis

Avec Harry Potter à l’école des sorciers je commence ma troisième lecture de la saga. J’ai vu plus de fois les films que je n’ai lu les livres donc j’ai pas mal comparer livre/film durant ma lecture et le livre sort largement vainqueur. Malgré tout le livre est très bien adapté.

Pas de surprise au niveau de l’écriture de l’auteur ou de l’histoire puisque je connais pas mal mais un grand plaisir à me replonger dans cet univers. Découvrir des détails et apprécier je crois plus ma lecture en prenant le temps de déguster.

Mon personnage préféré reste Severus Rogue et je rêve d’un one shot le concernant, de son enfance à sa rencontre avec Harry.

J’ai passé un très bon moment et cette troisième lecture de la saga a été un régal.

Dans le cadre d’une lecture relecture etc. sur le groupe facebook « Lecture commune Harry Potter » initié par Alicia de la chaine Moody take a book.

Le planning de lecture ci-dessous si ça vous intéresse

Autre Monde – Genèse – tome 7 – Maxime Chattam

éditions Albin Michel

618 pages

Quatrième de couverture

Traqués par l’empereur et par Entropia, Matt, Tobias, Ambre et les leurs doivent fuir et rallier des terres inconnues pour s’emparer du dernier Cœur de la Terre avant qu’il ne soit détruit. Mais le monde souterrain qu’ils découvrent ne grouille pas seulement de dangers. Il recèle d’incroyables révélations. La guerre est proche. Les sacrifices nécessaires. L’ultime course-poursuite est déclarée. Autre-Monde s’achève et livre enfin tous ses secrets.

Mon avis    ATTENTION SPOILERS

Voilà j’ai fini cette saga, l’aventure s’achève avec ce tome 7 « Genèse ». J’aurai aimé avoir un coup de cœur mais mon avis est assez mitigé.

Je trouve que l’auteur a construit sa saga un peu trop comme un thriller : tout le livre est noir, quasiment rien n’arrive de positif jusqu’au moment où le psychopathe est démasqué. Là il en va un peu de même et c’est très très lassant, dès que l’on croit que quelque chose de positif va arriver pour les Pans et bien au dernier moment tout se retourne contre eux pour le pire ! Tellement bien qu’au bout d’un moment on s’y attend.

Les tomes 6 et 7 ne m’ont pas été agréable à lire et j’avais hâte d’en finir. Oui je sais c’est décevant à dire ça après avoir lu 7 tomes mais finalement j’aurais dû me fier à mon instinct lorsque j’ai lu le premier tome qui m’avait déçu. Mais d’un autre côté je ne regrette pas mes lectures.

Après c’est très bien fait, un univers complexe et dense crée par un talentueux auteur mais je n’ai pas pu accrocher. Trop de longueurs, trop de choses, ça part un peu dans tous les sens alors qu’il y a une quête et l’auteur aurait dû se concentrer plus sur cette quête. Je lis pas mal de fantasy et je suis habituée c’est vrai à un autre rythme dans le déroule d’une saga.

En ce qui concerne plus précisément ce tome 7 je dois dire que globalement je l’ai préféré au tome 6 (forcément vu qu’il y a enfin du positif et une conclusion)mais là toujours pas de coup de cœur. Le final est cohérent et je m’attendais à peu près à ça.

Pas mal déçu quand même d’apprendre que la tempête et ce qui en découle ne soit pas du fait de la Terre/Gaïa qui veut punir les hommes mais du fait de Ggl la trame informatique du monde qui veut prendre le pouvoir et asservir les hommes. Je préférais de loin la première version.

Petit détail on va dire mais Melchiot, Balthazar et Gaspar qui viennent voir Ambre dans la grotte est certainement un clin d’œil à la religion ou une touche d’humour,  mais qui n’a absolument rien à faire là, ça casse le moment émouvant, c’est un peu n’importe quoi

Je ne vais pas rentrer dans tous les détailles du livre ou des personnages. Certaines chose m’ont attristé, d’autres m’ont semblé justes. Le sacrifice de certains et certaines anonymes ou pas m’a beaucoup ému.

Ce tome 7 est une bonne conclusion à la saga. Je pense que j’ai fait l’erreur de lire les tomes les uns derrières les autres. En les lisant sur plusieurs mois je pense que j’aurais probablement plus apprécié Autre Monde, mais ce n’est pas certain non plu !

 

Voici le lien de la chronique de Fée_Gnomène avec qui j’ai partagé de très bon moment avec cette lecture commune.

 

 

 

Autre Monde – Neverland – Tome 6 – Maxime Chattam

éditions Le livre de Poche

729 pages

Quatrième de couverture

 L’ennemi a détruit le deuxième Cœur de la Terre, séparé Matt, Ambre et Tobias.
Alors qu’Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland,

la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l’empire d’Oz.

L’Alliance des trois arrivera-t-elle à reformer à temps pour sauver les enfants d’Europe ?
L’heure de révéler les ultimes secrets d’Autre-Monde approche…

 

Mon avis

Grande déception pour ce tome qui ne mérite pas du tout ses 729 pages. 350 pages auraient été amplement suffisant à mon goût ou bien un one shot en plus de la saga. Parce que lorsqu’on a fini ce tome 6 on en est totalement au même point qu’à la fin du tome 5 concernant la quête de l’Alliance des Trois à savoir la recherche du deuxième et troisième Cœur de la Terre. Le deuxième Cœur de la Terre leur est passé sous le nez alors qu’ils le touchaient du bout des doigts, au sens propre comme au figuré parce que là aussi comme dans le tome 5 ce sont surtout les « méchants » qui ont le dessus.

Quant au troisième Cœur de la Terre ils en sont loin très loin…

Alors oui il se passe beaucoup de chose dans ce tome mais on avance pas contrairement à Entropia.

Ce tome foisonne de nouveaux faits, de nouveaux  personnages mais il est trop trop long ! Y’a plein de choses, de l’aventure, en lui-même il serait excellent mais en tant que tome d’une saga et surtout avec 729 pages c’est trop.

Il me tardait vraiment de le finir.

 

Voici l’avis de Fée_Gnomène du blog Au fils des Mots, nous allons lire tout de suite le tome 7 en espérant qu’il nous plaira plus vu que nous avons eu à peu près voir tout à fait le même ressenti pour ce tome.

Autre Monde – Oz – tome 5 – Maxime Chattam

éditions Le Livre de Poche

451 pages

Quatrième de couverture

La guerre avec les Cyniks terminée, les Pans se croyaient enfin en sécurité. Mais Entropia se rapproche inexorablement et rien nesemble pouvoir arrêter sa course dévastatrice. Rien, sauf peut-être la réunion des Cœurs de la Terre. Pour L’Alliance des Trois, c’est la mission de la dernière chance. Objectif : l’Europe, dont on est sans nouvelles. Mais que reste-t-il, là-bas, de l’ancien monde ? Obstacles, pièges, trahisons, les jeunes héros parviendront-ils à leurs fins ? Le sort d’Autre-Monde est en jeu…

ATTENTION SPOILERS

Mon avis

Je dois dire que j’ai pas mal souffert avec cette lecture. La qualité littéraire est là pas de soucis mais la plume de l’auteur est terriblement efficace ! S’il voulait déprimer sont lecteur et bien c’est mission réussie. Que ce livre est déprimant !!! c’est terriblement frustrant de voir les méchants, que dis-je les méchants…les monstres, les ignobles, les horreurs, gagner à chaque fois.

Ce tome est très sombre, il n’arrive absolument rien de positifs aux Pans, tout ce qu’ils entreprennent échoue, je vous le dis c’est déprimant !

Bien sûr le buveur d’innocence (la non présence de majuscules est voulue) que l’exècre au plus haut point est toujours là forcément. Je ne me souviens pas avoir ressenti autant de haine pour un personnage.

Et Oz….on aurait pu penser avoir vu le pire aux Etats-Unis le pays de Matt, on aurait pu penser qu’en Europe la tempête n’aurait pas eu le même effet, j’avais pensé à un effet totalement inverse, un peu le pays des Bisounours quoi ! Et bien mes espoirs ont vite été déçus, en Europe c’est pire, l’horreur absolue avec les usines à l’élixir des abattoirs humains, je n’ai pas de mots pour vraiment qualifier cela. Finalement pas étonnant que ce soit en Europe avec l’histoire qu’elle a eu.

Et puis la fin du livre achève le lecteur ! Je n’avais même pas envie d’enchaîner avec le tome 6.

Mes vœux pour le tome 6 : que le buveur d’innocence et colin soit tués, massacrés, rayé de la surface de la terre. Que Ambre puisse absorber le troisième Cœur de la Terre vu qu’elle n’a pas pu absorber le second. Que l’Alliance des trois soit de nouveau réunie. Et surtout plein de choses positives pour les Pans même si je me demande comme tout cela va finir…

Voici l’avis de Fée _Gnomène