Tellucidar tome 2 – Jean-Luc Marcastel

éditions Scrinéo

443 pages

Quatrième de couverture

Un autre monde, sous vos pas, au coeur de la Terre. Un monde inversé, où l’horizon monte au lieu de descendre, où des peuples humains disparus cohabitent avec les descendants des grands reptiles de jadis. Mais ce monde est en danger. La Tellcorp, une multinationale que rien n’arrête, l’a découvert. Elle réduit ses peuples en esclavage à l’aide de mercenaires et de terrifiantes machines de combat. Lucas, Patrick, Charles, Korè Attawhakan, et Kshaann, leur compagnon dinosaurien, doivent retrouver les rebelles pour contrer les desseins du sinistre cartel. Mais entre les prédateurs géants, les plantes carnivores et les drones de la Tellcorp, la jungle de Tellucidar recèle bien des dangers… Et Michaël Kirov, l’impitoyable chef de la sécurité de la compagnie, s’apprête à frapper. La dernière bataille va commencer…

Couverture et illustrations intérieures réalisées par Jean-Mathias XavierNé en 1969 à Aurillac, Jean-Luc Marcastel, est un passionné de littérature fantastique et de contes et légendes populaires. Enseignant de formation et féru d’histoire, il est un écrivain prolifique inspiré par les paysages grandioses et le patrimoine de sa région. Il est, entre autres, l’auteur de la série à succès Louis le Galoup, chez Nouvel Angle, Le Monde de Clara, chez Hachette Black Moon, et Praërie chez Scrineo.

 

Mon avis

J’ai retrouvé avec plaisir Lucas, Patrick, Charles, Korè et j’ai découvert Tellucidar avec curiosité et intérêt. Cette univers m’a fait un peu penser à Jurassic Parc et Avatar sans être une copie bien sûr. Ce tome 2 a été une très bonne lecture, j’ai beaucoup aimé l’évolution des personnages notamment Lucas. Je regrette un peu le manque de présence de personnages féminins, à part Koré il n’y en a pas, je trouve ça un peu dommage. D’autre part j’aurais bien aimé en savoir un peu plus sur le quotidien du peuple de Tellucidar peut-être un troisième tome serait nécessaire. Déjà avec la fin de ce tome 2 ça serait intéressant (mais je ne peux pas en dire plus) et l’auteur pourrait nous présenter Tellucidar avec de nouveaux personnages et approfondir cet univers car là nous avons vu que l’aspect guerrier de ce monde.

Une lecture assez addictive, on a du mal à poser le livre avant de l’avoir fini. Un rebondissement m’a fait très plaisir parce que vraiment les choses telles qu’elles étaient ne me plaisaient pas du tout pour plusieurs raisons.

Quant à la fin du livre pour moi elle appelle un tome trois…

Une très bonne duologie que je vous conseille vivement de lire, et si vous avez la chance de rencontrer l’auteur qui est extrêmement sympathique vous aurez la chance d’avoir une magnifique dédicace !

 

 

Publicités

Le suivant sur la liste – Manon Fargetton

éditions Rageot/Thriller

265 pages

Quatrième de couverture

Izia bifurqua dans le rue du collège. Elle consulta sa montre. Parfait. Izia collectionnait les mots sur son carnet de liaison et se faisait un devoir de ne jamais arriver à l’heure. Elle leva un sourcil étonné en apercevant Nathan qui déboulait sur son vélo à l’autre bout de la rue. Elle s’apprêtait à traverser en snobant le passage clouté lorsqu’une Mercedes aux vitres teintées surgit du carrefour. Trop vite. Beaucoup trop vite. Elle distingua sans peine le regard déterminé du conducteur qui enfonçait la pédale d’accélérateur. La voiture était déjà sur Nathan. Elle cria.

 

Mon avis.

Tout d’abord une petite précision :  si vous achetez le livre sur fnac ou amazon ne lisez pas le résumé parce que vous serez pas mal spoilé.

Le suivant sur la liste est le second roman de Manon Fargetton que je lis, le premier étant de la fantasy  « L’héritage des rois passeurs » que j’avais beaucoup aimé. Avec « Le suivant sur la liste » qui est un tout autre genre, un thriller, j’ai passé un très bon moment de lecture.

J’aime beaucoup l’écriture et le style de cette autrice que j’ai découvert il y a peu. Ce livre est très captivant avec un très bon rythme, les personnages attachants, il y a pas mal de suspense et du coup il se lit très vite.

Donc une très bonne lecture, j’ai emprunté ce livre à la médiathèque et j’emprunterai dans l’été la suite « La nuit des fugitifs ».

 

Aeternia – tome 2 – Gabriel Katz

éditions Pocket

435 pages

 

Quatrième de couverture

C’est l’heure du duel décisif entre les deux camps qui s’entre-déchirent pour la cité mère de Kyrenia. Deux champions vont s’affronter sur le sable de l’arène, un combat qui peut faire basculer le destin d’un peuple entier. Mais quelques heures à peine avant le coup de gong, le culte du Prophète a perdu son champion. Qui affrontera le Corbeau, redoutable gladiateur du Temple ? Déchirée par les luttes de pouvoir, la plus grande cité du monde est au bord de la guerre civile. Le culte millénaire de la Grand déesse, menacé par celui d’Ochin qui se répand comme un raz-de-marée, n’a plus qu’un recours : la violence.

Mon avis :

Après avoir lu le tome 1 que je n’ai pas particulièrement aimé j’ai quand même eu envie de lire le deuxième et dernier tome par curiosité. J’avais envie de savoir ce qu’il allait se passer.

Cette lecture est une déception, il manque des détails, des personnages charismatiques, un univers nouveau. Là j’ai eu l’impression de me retrouver à l’époque de la révolution Française c’est dire !!

Le personnage intéressant dans ce livre c’est Desmeon et encore l’auteur en voulant faire un coup d’éclat arrive à ramener ce personnage à pas grand chose. Dans ce livre il y a quelques révélations ou faits « choc » pour donner certainement de la consistance à l’histoire mais c’est je trouve que c’est trop gros, et le reste autour est trop léger, bref je n’ai pas aimé du tout. Je n’ai pas aimé la fin.

Je n’ai pas aimé l’histoire et les personnages. Et je ne relirai pas cet auteur, je n’en ai pas du tout envie, ce n’est pas le style d’écriture que j’aime ni le genre d’histoire que j’aime lire.

Tempêtes solaires – le nouveau monde – Ludovic Spinosa

éditions Persée

Collection La traversée du miroir

223 pages

Merci à Ludovic Spinosa, à Thomas VALLEE et aux éditions Persée

 

 

Quatrième de couverture

Conséquence de tempêtes solaires, l’énergie de la planète disparaît soudainement et totalement, propulsant les êtres humains deux cents ans en arrière. Le dérèglement climatique qui fait suite obligera l’être humain à changer son comportement actuel.
Que feriez-vous si, du jour au lendemain, vous vous retrouviez dans le noir total, chaque nuit ?
Que feriez-vous si, du jour au lendemain, vous étiez privé de tout votre confort, même le plus minime ?
Jack, Steve, Joshua, Jiao, Laura et Thibaut vont le vivre pour vous. Confrontés à plusieurs catastrophes naturelles de dimension mondiale, comment vont-ils évoluer, mais surtout survivre ?
Est-ce l’apocalypse ? Peut-on qualifier ainsi la disparition de notre technologie et des sources d’énergie que nous connaissons de nos jours ?
Et si ce jour était demain ?

Né en 1977 à Montpellier, Ludovic Spinosa est un autodidacte atypique. Déjà auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine des sciences humaines, il se lance aujourd’hui dans la littérature à travers ce premier roman de science-fiction.

Mon avis

J’ai découvert cet auteur sur facebook et je suis ravie d’avoir pu lire Tempêtes Solaires qui est un roman science fiction mais quand même plus un roman d’anticipation ou une docu fiction.

Ce qui fait le plus peur, du moins pour moi, dans ce livre finalement ce n’est pas la catastrophe naturel qui arrive mais plus de voir encore une fois et puissance mille qu’une minorité de d’humains (et on pourrait se poser la question sur leur part d’humanité)  fait régner la violence, le meurtre et autres horreurs.

La tempête solaire est tout de même horrible par tout ce qu’elle engendre de négatif, les difficultés d’adaptation des l’Humains, repartir 200 ans voir plus en arrière du jour au lendemain.

 

J’ai apprécié l’écriture de l’auteur, ce livre est très agréable à lire et assez addictif. J’ai bien aimé l’alternance de chapitres pour les différents protagonistes. Un roman assez noir et je rejoins totalement l’auteur sur la religion « il était une fois…  » exactement la même vision de la chose.

 

Le livre commence le 14 décembre 2026…je pourrais vous en dire plus mais il vaut mieux que vous lisiez Tempêtes Solaires pour en savoir plus, ce livre est très réaliste sans sentimentalisme comme dans les films catastrophes.

Une très bonne lecture.