Archives

Tous les articles du mois de juin 2012

Orgueil et préjugés – Jane Austen

Publié 23 juin 2012 par sylviecerisia

9782253088905-T

Quatrième de couverture

Elizabeth Bennett est la cadette d’une famille de cinq filles qui vit comme il se le doit sous le toit famillial avec une mère qui n’a qu’une idée en tête: marier ses fillles. Et voilà qu’un jour un riche célibataire, M. Bingley, emménage dans la propriété voisine. C’est alors que commence tout un plan de la part de la mère pour lui faire présenter ses filles. Lors d’un bal donné à cette occasion Elizabeth fait la connaissance de M. Darcy, un ami de M. Bingley, un homme riche et orgueilleux qui a eu l’audace de s’attaquer à l’orgueil de l’héroine. Il va alors se mettre en place une multitude d’évènements qui vont les confronters l’un à l’autre et se mettra donc en place une sorte de jeu entre les deux protagonistes qui ne fera que les rapprocher au fil du roman.

 

 

Mon avis : Le premier ressenti que j’ai eu une fois le livre fini est « pfff tout ça pour ça!!! ». J’ai trouvé le l’histoire trop longue, elle m’a fais pensé aux comédies romantiques et sachant que je n’apprécie pas vraiment ce genre….J’ai aimé l’écriture et me style de l’auteur et j’aurai également apprécié le livre s’il avait été plus court parce que là je me suis quand même un peu ennuyée et le « zappage » de pages a été inévitable.

Je sais que je vais me faire « incendier » par les fans inconditionnelles de l’auteur mais sachez que tout n’est pas perdu car je relire du Jane Austen 🙂

La liste de mes envies – Grégoire Delacourt

Publié 23 juin 2012 par sylviecerisia

72191172

Editions JC Lattès

185 pages

 

Quatrième de couverture

Les femmes pressentent toujours ces choses-là »

Lorsque Jocelyne Guerbette, mercière à Arras, dévouvre qu’elle peut désormais s’offrir ce qu’elle veut, elle se pose la question : n’y a-t-il pas beaucoup plus à perdre ?

 

Après « L’Ecrivain de la famille », couronné par de nombreux prix (parmi lesquels le prix Pagnol et le prix Carrefour du Premier Roman), Grégoire Delacourt déroule une histoire folle et forte d’amour et de hasard. Une histoire lumineuse aussi, qui nous invite à revisiter la liste de nos envies.

 

Mon avis

 

ATTENTION énorme coup de coeur.

Ce roman est inclassable, inoubliable. Quelle lecture !!! l’histoire est très bien écrite, elle est touchante, captivante et ancrée dans le réel, le ressenti de Jocelyne est émouvant, triste, féminin et tellement bien décrit par l’auteur, si bien décrit que j’ai quand même vérifié deux ou trois fois le nom de l’auteur. Pourquoi avoir vérifié me direz-vous ? Tout simplement parce qu’en lisant ce que ressent Jocelyne j’avais l’impression que c’était une femme qui avait écrit le livre, surtout dans la première partie.

Ce livre est un mélange de violence et de douceur, on se reconnaît, par moment dans Jocelyne. J’ai adoré ce roman c’est une pépite, une pierre précieuse. C

Comment transcrire ce que je peux ressentir pour ce roman, pour Jocelyne, en lisant j’avais l’impression qu’une amie se confiait à moi mais je ne pouvais pas la consoler, lui dire combien je pouvais parfois la comprendre, la vie qui passe, les enfants qui partent et puis et puis…

Un livre a lire absolument mais vraiment absolument !

Merci Monsieur Delacourt pour ce livre magnifique.