La servante écarlate – Margaret Atwood

éditions Robert Laffont – Pavillons Poche

521 pages

Quatrième de couverture

Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, « servante écarlate » parmi d’autres, à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler…  Devenu un classique de la littérature anglophone, ce roman, qui n’est pas sans évoquer le 1984 de George Orwell, décrit un quotidien glaçant qui n’a jamais semblé aussi proche, nous rappelant combien fragiles sont nos libertés. La série adaptée de ce chef-d’oeuvre de Margaret Atwood, avec Elisabeth Moss dans le rôle principal, a été unanimement saluée par la critique. « Les meilleurs récits dystopiques sont universels et intemporels. Écrit il y a plus de trente ans, La Servante écarlate éclaire d’une lumière terrifiante l’Amérique contemporaine.
Mon avis :

A force d’entendre parler de ce livre en bien j’ai eu très envie de le lire, et d’autant plus que j’avais lu qu’il était dans la même veine que « 1984 » de George Orwell que j’avais énormément aimé.

Et je n’ai pas été déçue tant par la qualité d’écriture de l’autrice que par l’histoire en elle-même ! Ce roman dystopique et j’adore ce genre littéraire a été une excellente lecture, le genre de livre qui ne se lit pas vite et dans lequel on arrive à s’immerger totalement.

Cette histoire est effrayante de réalisme parce qu’on se dit que tout est possible malheureusement. Les choses peuvent aller très vite et tout un peuple, un pays peu sombrer  comme a sombré la vie de Defred.

Le pour quoi et le comment nous est distillé au fil des pages, par petit morceau, c’est passionnant et effrayant comme je l’ai déjà dis. J’ai eu pas mal de peine de quitté ce livre.

C’est une lecture très forte, une lecture inoubliable. Un chef d’œuvre du genre à lire absolument.

 

9 réflexions sur « La servante écarlate – Margaret Atwood »

  1. J’ai lu quelques romans d’Atwood quand j’étais étudiante et je dois en avoir encore dans ma PAL d’ailleurs. Celui-ci me fait un peu peur car je n’aime pas trop ce genre de projections mais je sais que c’est devenu un classique et je finirai certainement par le découvrir à mon tour.

  2. Je viens de commencer la série que je trouve très bien réussie pour le moment. Elle décrit très bien les horreurs perpétrés par les êtres humains et ce qu’ils sont prêts à faire pour garder le contrôle de leur vie. L’ambiance est oppressante et les personnages bien travaillés. Ça me donne bien envie de lire le livre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s