Surtentions – Oliver Norek

surtensions-Olivier-Norek

éditions Michel Lafon

500 pages

Merci à logo_livraddict et aux éditions Michellafon

 

Quatrième de couverture

Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de la prison la plus dangereuse de France ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui ont fait irruption dans sa maison et qui comptent y rester ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur – se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?

Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance…

Pour cette nouvelle enquête du capitaine Coste, Olivier Norek pousse ses personnages jusqu’à leur point de rupture. Et lorsqu’on menace un membre de son équipe, Coste embrasse ses démons.

Mon avis

J’ai postulé à ce partenariat après avoir entendu parler de Surtensions dans une émission et j’étais curieuse de lire cet auteur lieutenant de police.

Surtensions a été une très bonne lecture, au fil des pages les sentiments du lecteur (du moins cela a été mon cas) envers certains protagonistes changent du tout au tout.

Dès le départ, avec le prologue l’auteur attise notre curiosité et les pages suivantes font entrer le lecteur dans l’histoire.  Par contre j’ai été un peu désarçonné en passant dans la deuxième partie qui est sans transition particulière et c’est assez frustrant pendant un certain temps.

Cette deuxième partie est tout aussi captivante que la première et j’ai vite oublié non pas ma frustration (bon le mot est un peu fort quand même j’avoue !!! ) mais le fait de laisser notamment le frère d’Alex.

Le rythme est vif, l’écriture agréable, le suspense bien présent tout comme l’émotion. J’ai vraiment passé un très bon moment avec ce livre. J’ai aussi beaucoup aimé le caractère des personnages ni 100% mauvais ni 100% bon.

Comme dis plus haut l’auteur est inspecteur de police ce qui fait de ce livre non seulement un très bon roman mais aussi un document. La dureté de la vie en prison, les rivalités dans les différents services. L’auteur décrit différents milieux, certains peu reluisants et l’on suppose qu’il sait de quoi il parle.  Différents thèmes sont également abordés tout en restant dans le cadre du roman.

Maintenant que j’ai découvert Olivier Norek je note pour mes prochaines lectures Code 93 et Territoires où l’on retrouve, d’après ce que j’ai compris dans Surtensions le capitaine Coste, entre autre.

Un très bon polar que je vous conseille vivement .

 

 

+65 mots 282 mots total
 

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s